Bourse Suisse: légère progression

mardi, 09.05.2017

Le SMI a gagné 0,09% à 9047,95 points ce matin. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 montaient, six reculaient et quatre étaient stables.

La Bourse suisse a ouvert sur une note peu changée et légèrement positive mardi. La veille, les investisseurs soulagés par l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la France ne se sont pas laissés aller à un excès d'euphorie et le calme est revenu sur les marchés boursiers, a commenté un courtier. Certains craignent que le récent rally boursier n'ait été trop rapide et trop fort. De plus en plus, les Bourses dépendent de bonnes nouvelles et le potentiel de déception croît en conséquence.

Lundi, Wall Street a peu réagi à l'élection présidentielle française. Après le résultat du 1er tour, la victoire de Macron était attendue. La séance devrait être calme ce mardi sur les autres marchés boursiers européens aussi, car on n'attend aucune donnée économique importante aux Etats-Unis. En Suisse, Adecco retient l'attention après avoir publié ses résultats trimestriels.

A 9h30, le SMI gagnait 0,09% à 9047,95 points. Le SLI gagnait 0,16% à 1439,01 points et le SPI 0,22% à 10'272,64 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 montaient, six reculaient et quatre étaient stables.

Adecco (+0,6%) a publié des chiffres trimestriels qui ont dépassé les attentes. Entre janvier et mars, le numéro un mondial de l'intérim a vu ses recettes gonfler dans toutes les régions, en particulier en Italie et en France. Dans leurs commentaires, les analystes ne tarissent pas d'éloges sur la performance du groupe zurichois.
Aux bancaires, Credit Suisse (-3,1% ou 0,48 CHF) est traitée hors dividende de 0,70 CHF. Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours et a confirmé "buy". La banque américaine a aussi relevé l'objectif de cours d'UBS (+0,6%), tout en confirmant "neutral". Julius Bär gagnait 0,3%.

Aux assurances, UBS a relevé la recommandation pour Bâloise (+1,0%) à "buy" et a fortement augmenté l'objectif de cours. L'analyste estime que l'assureur a de meilleures opportunités au niveau des bénéfices et du rendement des capitaux en comparaison de branche. UBS recommande en revanche Helvetia (-2,4%) à "sell" et a réduit l'objectif de cours, estimant que les attentes pour les unités internationales du groupe sont trop élevées.

Swiss Re (+0,8%) profitait peut-être des chiffres trimestriels de son concurrent Munich Re. Swiss Life perdait 0,2% et Zurich gagnait 0,4%.
Dans le camp des poids lourds défensifs, Novartis (+0,3%) a obtenu la veille de l'autorité américaine de santé FDA l'autorisation de commercialiser son médicament Kisqali pour le traitement d'une certaine forme de cancer du sein en combinaison avec Femara. Roche était stable et Nestlé cédait 0,3%, freinant l'indice.

Vontobel a repris la couverture de Clariant (+1,6%, meilleure performance du moment) à "buy" et objectif 25 CHF, attendant notamment de nouvelles améliorations de la profitabilité.

Vontobel a augmenté l'objectif de cours de Partners Group (+0,8%) et a confirmé "buy", estimant notamment que la forte croissance de la masse sous gestion devrait permettre une hausse du bénéfice par action.

JPMorgan a abaissé la recommandation de Kühne+Nagel (-0,8%) à "underweight" de "neutral" et a réduit légèrement l'objectif de cours. L'analyste a pris en compte la récente forte hausse du cours de l'action.

Sur le marché élargi, Addex (+1,7%) a fait état de résultats positifs d'une étude avec son candidat ADX71441 pour le traitement de diverses formes d'hyperalgésie viscérale. Molecular Partners (1,1%) et son partenaire Allergan ont terminé le recrutement de patients pour des études cliniques avec abicipar pegol pour le traitement de la dégénérescence maculaire humide liée à l'âge, une des principales causes de cécité dans le monde.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...