Le secteur suisse des start-up se dirige vers un record

lundi, 04.11.2019

Le secteur suisse des jeunes pousses va battre des records en 2019. Les entrepreneurs qui travaillent à temps partiel sont l'un des moteurs de cette évolution positive, selon une enquête menée par startups.ch.

SG

En raison des taux d'intérêt bas, les investisseurs sont plus facilement prêts à s'engager au profit de jeunes entreprises. (Pixabay)

Entre début janvier et fin octobre 2019, le registre de commerce suisse a enregistré 36.590 nouvelles inscriptions au total, ce qui représente une augmentation de 2,75% par rapport à la même période de l'année précédente. C'est ce que révèle l'enquête menée par startups.ch, une plateforme de créations d'entreprises en ligne.

Pour Michele Blasucci, fondateur et CEO de startups.ch, cette évolution positive repose surtout sur deux piliers: d'une part, les entrepreneurs dits à temps partiel. «Nombreux sont surtout les jeunes gens qui créent une entreprise pour mettre en œuvre une idée commerciale, tout en gardant provisoirement leur travail habituel pour ensuite réduire petit à petit le temps de travail selon le succès de leur start-up», explique-t-il. Cette tendance s’observe surtout dans le secteur du commerce en ligne ainsi que de plus en plus dans le domaine de l'artisanat.

D'autre part, en raison des taux d'intérêt bas, les investisseurs sont plus facilement prêts à s'engager au profit de jeunes entreprises. «Et tant que cette situation ne change pas, nous pouvons supposer que le secteur continuera de se développer l'année prochaine», explique Michele Blasucci.

Vaud reste attrayant

La région du Lac Léman reste très appréciée par les jeunes entrepreneurs, et plus particulièrement le canton du Vaud qui continue de profiter de l'arrivée de jeunes entrepreneurs étrangers (3886 nouvelles inscriptions, +6,9%). 

La Suisse orientale est également de plus en plus prisée. Le canton de Saint-Gall enregistre une augmentation de presque 11% du nombre de nouvelles inscriptions, ce qui représente 1920 créations. Après un faible développement l'année passée, Zurich est de nouveau en progression. Le canton le plus puissant de Suisse en termes d'économie enregistre 6512 nouvelles inscriptions dans la période de référence (+2,4%).

Alors que la réputation de Zoug comme Crypto Valley avait attiré de nombreux jeunes entrepreneurs dans le canton durant les années passées, le boom s’est terminé cette année. Au cours des dix premiers mois de l'année, le canton a constaté une diminution de 10% du nombre de nouvelles inscriptions par rapport à la même période de l'année dernière.






 
 

AGEFI




...