La pharma tessinoise a vu ses ventes bondir en l'espace d'une décennie

lundi, 06.05.2019

Le secteur pharmaceutique a le vent en poupe au sud des Alpes. La trentaine d'entreprises tessinoises de la branche regroupées au sein de la faîtière Farma Industria Ticino (FIT) ont vu leurs recettes s'enrober de 55% entre 2006 et 2017.

La pharma n'est pas en reste dans le canton italophone.(Keystone)

"Le nombre de sociétés a peu augmenté, ce qui prouve la croissance organique de chaque entreprise", affirme le président de l'association Giorgio Calderari dans une interview parue lundi sur le site de La Regione.

Durant la même période, le personnel employé a bondi de 45% et la masse salariale de 70%. "L'arrivée de nouvelles sociétés dans le canton pourrait représenter un facteur important de renforcement du secteur", fait observer le président de FIT.

En termes d'innovation également, la pharma n'est pas en reste dans le canton italophone. "Les données du BAK sur la croissance des brevets obtenus au niveau mondial témoignent de de l'excellence de la recherche", qui permet aux sociétés tessinoises d'être présentes sur les principaux marchés du secteur (Etats-Unis, Europe, Japon, Chine).

Interrogé sur les activités du groupe Helsinn, dont il est directeur des opérations (COO), M. Calderari assure qu'au cours des cinq dernières années, l'entreprise a investi en moyenne 25% de ses revenus dans le recherche, et compte quelque 120 collaborateurs pour coordonner les études cliniques.(awp)






 
 

AGEFI



...