La vague verte touche aussi le nautisme

jeudi, 07.11.2019

Le Salon nautique du Léman jette l’ancre à Palexpo avec toujours plus de bateaux électriques et une programmation insolite ouverte à tous, du 8 au 10 novembre.

Sophie Marenne

Le programme propose de nombreuses initiations comme un baptême de plongée, du paddle ou de la voile dans un bassin de 150 mètres carrés, du 8 au 10 novembre.

Voile, croisière, régate, kayak, paddle ou encore surf: tout ce qui flotte a rendez-vous ce week-end à Palexpo. Le Salon nautique du Léman ouvre ses portes ce vendredi et l’ensemble de la branche y est représenté avec un total de 130 exposants. Pour sa septième édition, le rassemblement qui est né à Morges en 2013 et qui est déployé à Palexpo depuis 2015, suit définitivement la tendance verte. «Forcément, parmi toutes les nouveautés présentées, il y aura une belle part de bateaux électriques. Il y en avait déjà l’an dernier mais on constate que les amateurs sont sensibles aux questions environnementales», remarque Christian Wipfli, fondateur et directeur de Poséidon & Co, entreprise organisatrice de l’événement. 

Opérer une transition lacustre

Les vaisseaux équipés de moteurs électriques ou de système électro-solaire ont la cote et une conférence leur sera dédiée, vendredi en fin de journée. Nommée «e-boat: acheter un nouveau bateau VS rétrofit», elle se penchera tout particulièrement sur les avantages et inconvénients à acheter un bateau zéro émission ou à procéder à la modernisation de son propre engin. «A noter que l’offre en matière d’e-boat est encore réduite car les infrastructures manquent. Cela soulève beaucoup de questions. Sur le lac Léman, une seule borne de recharge est disponible à la Société Nautique de Genève, à ma connaissance. En revanche, en Autriche, certains plans d’eau ont déjà totalement banni les moteurs thermiques.»

S’il est persuadé que ce type d’interdiction touchera la Suisse, il ne pense que cela prendra encore du temps. «Mais c’est précurseur des tendances de demain», commente le directeur de la société événementielle genevoise d’une taille de cinq collaborateurs. Autre illustration du phénomène: l’initiative Swiss Solar Boat qui vise à développer des systèmes de propulsion à énergies uniquement renouvelables. Ce projet d’étudiants de l’EPFL et de la HEIG-VD sera présenté au public dimanche après-midi 

Lire aussi: Le Swiss Solar Boat électrique à flot dès avril

Découvertes et curiosités

La suite du programme propose notamment un marché aux puces de matériel nautique, des baptêmes de plongée en cuve à vue panoramique ou encore des initiations à la voile dans un bassin de 150 mètres carrés. Greffé aux Automnales, ce congrès attire à la fois les passionnés de nautisme et les curieux qui ne s’y sont jamais essayés, pour un total de 23.000 personnes l’an dernier. «Le grand public a parfois l’impression que c’est un loisir élitiste. En venant au salon, les visiteurs peuvent tester de nouvelles expériences et rencontrer les responsables des clubs. Ils s’aperçoivent qu’à travers une cotisation annuelle, ils ont la possibilité de pratiquer le nautisme sans être propriétaire d’un bateau. Ils y découvrent des solutions de “boat sharing” qui, à la façon de Mobility pour les voitures, permettent de partager une embarcation.»

Selon l’organisateur, la notion de découverte est essentielle dans ce rassemblement. «Non seulement pour ceux qui ne sont pas encore conquis par les activités nautiques, mais aussi pour les habitués grâce à aux nouveautés, aux conférences et aux moments de rencontre.» Ainsi, une session de “speed boating” menée par l’Association des Propriétaires de Bateau (APB) se déroulera ce vendredi soir, afin de mettre en contact les propriétaires en recherche d’un équipage d’un côté et les navigateurs en recherche d’une embarcation de l’autre.

Ce “speed boating” ne sera pas le seul élément insolite de l’événement. Les visiteurs pourront admirer une exposition de photos au sol, au fil de leurs pas. Ils découvriront aussi un défilé de mode atypique avec des vêtements confectionnés à partir de voiles recyclées. Clin d’œil aux Veveysans: parmi les décors du salon, ils retrouveront le bateau du spectacle de la Fête des Vignerons.

L'astronaute qui aime l'eau

Le moment phare du week-end sera sans doute l’intervention de Claude Nicollier, le samedi après-midi. L’astronaute est en effet un passionné du grand large qui a participé à des expéditions dans les régions polaires et dans l’archipel indonésien. Il abordera ses prochaines aventures, en Patagonie et en Antarctique, à l’occasion des éclipses solaires totales de 2020 et 2021.

Le Salon nautique du Léman se clora dimanche, après la remise des prix de la Geneva Lake Race: une course de paddle et de windsurf foil.






 
 

AGEFI




...