Envolée du salaire du patron de Credit Suisse Tidjane Thiam

vendredi, 22.03.2019

Le salaire de Tidjane Thiam a pris l'ascenseur l'année dernière. Le directeur général de Credit Suisse a touché au titre de 2018 une rémunération totale de 12,7 millions de francs.

Malgré cette hausse substantielle, Tidjane Thiam a moins gagné que son homologue d'UBS.(Keystone)

Le salaire du patron de Credit Suisse a enregistré une hausse de quelque 30% par rapport aux 9,7 millions de l'exercice précédent, selon les indications fournies vendredi dans le rapport du géant bancaire.

Malgré cette hausse substantielle, Tidjane Thiam a moins gagné que son homologue d'UBS, Sergio Ermotti, qui a perçu 14,1 millions de francs. Troisième banque cotée au SMI, Julius Bär a rémunéré son patron Bernhard Hodler à hauteur de 6,16 millions de francs.

Le Franco-Ivoirien a vu sa rémunération fixe reculer de 3,5% sur un an, à 3,35 millions. En revanche, la part variable du salaire s'est envolée d'un tiers à 9,30 millions. Au titre de 2017, M. Thiam avait gagné 6,23 millions.

Dans le rapport de compensation, le numéro deux bancaire helvétique affirme que la direction générale, chapeautée par Tidjane Thiam, a dépassé les objectifs de performance fixés pour la période sous revue.

En 2018, Credit Suisse est arrivé au terme d'un plan de restructuration de trois ans porté par Tidjane Thiam. Le CEO avait été engagé en 2015 pour remettre de l'ordre dans la maison.
Le salaire global perçu par les douze membres de la direction de Credit Suisse s'est élevé à 93,49 millions de francs, en progression d'un tiers. La part variable a atteint 64,29 millions (+57%). A titre de comparaison, le comité exécutif d'UBS a gagné 100,8 millions au titre de 2018.

Le président du conseil d'administration Urs Rohner a encaissé des jetons de présence à hauteur de 4,72 millions de francs, contre 4,27 millions (+10,6%) l'année précédente. La somme totale allouée à l'organe de surveillance s'est élevée à 10,38 millions, en hausse de 6,3%.(awp)






 
 

AGEFI



...