La hausse des primes maladie pèse sur le revenu des ménages

vendredi, 24.11.2017

Le revenu disponible a été réduit de 0,3 point cette année, indique l'Office fédéral de la statistique (OFS). Comme en 2016, les primes de l'assurance maladie de base ont augmenté en moyenne de 4,8%.

Le revenu disponible a été réduit de 0,3 point cette année, indique l'Office fédéral de la statistique (OFS). Comme en 2016, les primes de l'assurance maladie de base ont augmenté en moyenne de 4,8%.

Les coûts de l'assurance maladie pèsent sur le budget des ménages. Le revenu disponible a été réduit de 0,3 point cette année, indique l'Office fédéral de la statistique (OFS). Comme en 2016, les primes de l'assurance maladie de base ont augmenté en moyenne de 4,8%.

Du côté des complémentaires, les primes ont augmenté de 0,4% en 2017, alors qu'elles avaient reculé de 2,9% un an auparavant, fait savoir l'OFS vendredi dans un communiqué.
Les primes de l'assurance complémentaire d'hospitalisation ont diminué de 0,4% pour les séjours en division commune. Elles avaient connu une forte baisse (13,1%) l'année précédente. Celles pour les hospitalisations en semi-privé ont en revanche grimpé de 0,9% et celles pour les séjours en division privée de 0,3%.

L'OFS calcule chaque année l'indice des primes d'assurance maladie, qui a progressé de 3,8% entre 2016 et 2017. Cet indice mesure l'évolution des primes d'assurance-maladie obligatoire et complémentaire et les répercussions sur le revenu disponible.
La hausse des primes d'assurance maladie a freiné la croissance du revenu disponible moyen des assurés de 0,3 point entre 2016 et 2017, soit 0,1 point de plus qu'un an auparavant.

Si les primes étaient restées stables durant cette période, les ménages auraient disposé de cet argent pour des dépenses de consommation ou de l'épargne supplémentaires, dit l'OFS. Cette évolution grève donc le budget des ménages privés.(awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01



...