BKW double son bénéfice et gâte ses actionnaires

mercredi, 18.03.2020

Le résultat net de l'énergéticien bernois BKW est ressorti à 403,6 millions de francs, soit quasiment le double de celui dégagé en 2018.

Les actionnaires de BKW verront leur rémunération agrémentée de près d'un quart. (Keystone)

L'énergéticien BKW est parvenu à quasiment doubler son bénéfice net l'année dernière, signant le meilleur résultat de son histoire, et ce malgré des prix maintenus à un niveau très bas, qui devraient remonter cette année. Les actionnaires verront leur rémunération agrémentée de près d'un quart.

La prestation totale a progressé de 7% à près de 2,87 milliards de francs, dopée par la poussée des recettes dans le domaine des services (+26%), qui a pour la première fois dépassé la barre du milliard et représente désormais près de 40% des revenus du groupe, précise ce dernier dans son rapport annuel publié mercredi.

Au niveau opérationnel, le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) a bondi de près d'un cinquième (+19%) à 433,4 millions, malgré un effet de négatif de 120 millions lié au maintien des prix de l'électricité à un niveau historiquement bas, et une augmentation des charges d'exploitation de 17%, en raison notamment des nombreuses acquisitions réalisées.

Le résultat net est ressorti à 403,6 millions de francs, soit quasiment le double de celui dégagé en 2018. Ajusté d'un effet exceptionnel lié au programme de bénéfices du plan de pension, l'envol est même de près de 150%, indique le groupe énergétique bernois.

Forte de cette performance, l'entreprise proposera lors de la prochaine assemblée générale le versement d'un dividende de 2,20 francs par action au titre de l'exercice écoulé - en hausse de 22% par rapport au précédent - ce qui correspond à un ratio de distribution de 40% sur le bénéfice net ajusté.

La copie rendue par BKW surpasse dans l'ensemble les projections des analystes sondés par AWP. Alors que les recettes se sont inscrites dans le cadre des expectatives, le relèvement du dividende a agréablement surpris et la rentabilité à tous les niveaux a dépassé les pronostics les plus optimistes.

Pour l'exercice en cours, l'entreprise anticipe une contraction de l'Ebit - hors effets non récurrents - à 380-400 millions de francs. Si les effets de la crise du coronavirus restent difficiles à estimer pour l'économie en général et pour BKW, l'énergéticien juge que sa position dans les domaines de l'énergie et de services constitueront "un avantage dans ces circonstances". (awp)






 
 

AGEFI



...