Pargesa veut tirer profit de la volatilité

mardi, 01.08.2017

Le résultat courant de la société genevoise Pargesa a progressé au premier semestre 2017. Son portefeuille est plus équilibré. philippe rey

Philippe Rey

GBL a annoncé en avril dernier l’acquisition d’une position de 15,0% dans le capital de Parques Reunidos Servicios Centrales, SA. (Keystone)

Le groupe Pargesa, dont la principale participation (50% du capital et 51,8% en droits de vote) est Groupe Bruxelle Lambert (GBL), qui gère directement les participations en portefeuille, a accru son résultat économique courant à 249,3 millions de francs lors du premier semestre 2017  (228,3 millions un an plus tôt). Les cash earnings s’avèrent résistants, en ayant légèrement progressé par rapport au premier semestre 2016 malgré le désengagement progressif des actifs à haut rendement du secteur énergétique qui auront un impact dilutif sur les cash earnings sur l’ensemble de l’exercice 2017.

GBL a poursuivi la mise en œuvre de la stratégie de diversification sectorielle et géographique de son portefeuille au travers de nouveaux investissements dans Burberry, Ontex et Parques Reunidos qui sont chacun tenus aujourd’hui pour des investissements « pépinière ». Au 30 juin dernier, GBL détenait 3,95% du capital de Burberry (soit une valeur de marché de 327 millions d’euros). Burberry a annoncé, le 24 juillet 2017, le franchissement par GBL du seuil de 4% des droits de vote de la société.

Le réinvestissement des produits des cessions en Total et Engie demeure une priorité pour GBL, au même titre que la gestion active des participations en portefeuille, selon Ian Galienne et Gérard Lamarche, administrateurs délégués. A cet égard, GBL a notamment continué à exercer son influence au travers des organes de gouvernance de LafargeHolcim (dont il détient 9,4% du capital) pour accompagner ce groupe dans sa feuille de route stratégique comprenant une politique d’excellence commerciale, la rationalisation de son portefeuille d’actifs, la réalisation de synergies et le refinancement de son bilan. Les marchés boursiers paraissent hauts à présent. Néanmoins, la volatilité qui s’ensuivra inévitablement peut créer de nouvelles occasions d’achat.     

Investissement dans les parcs de loisirs

GBL a annoncé en avril dernier l’acquisition d’une position de 15,0% dans le capital de Parques Reunidos Servicios Centrales, SA. Parques, qui est coté à la bourse de Madrid, est un opérateur de référence de parcs de loisirs en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. GBL, qui joue le rôle d’un actionnaire professionnel actif, compte désormais un de ses représentants au sein du conseil d’administration de Parques. S’agissant du pôle financier de GBL (investissements de private equity en bonne partie), on relève en particulier la prise de participation majoritaire en février 2017 par Sagard 3 dans la société Ipakchem, l’un des leaders mondiaux de la fabrication de packaging barrière, dont les produits servent essentiellement au transport et au stockage d’arômes, de parfums et de produits agro-chimiques pour lesquels les contraintes de perméabilité, de contamination et d’évaporation sont critiques. Par ailleurs, le fonds Merieux Participations (MP II) a procédé à la prise d’une participation minoritaire dans Xeris Pharmaceuticals Inc., une société biopharmaceutique développant des thérapies injectables pour le traitement de diverses pathologies dont le diabète. MP II a également pris une part minoritaire dans Ivantis Inc., une société consacrée au développement de solutions nouvelles et novatrices pour le traitement du glaucome.  

Décote de l’ordre de 35%

La décote de l’action Pargesa sur l’actif net ajusté transitif tourne actuellement autour de 35% (plus élevée que celle de GBL) et a augmenté nonobstant le fait que Pargesa a cédé la plupart de ses actifs les moins attractifs (Total, Engie et Iberdrola) au profit d’actifs à fort potentiel de création de valeur comme SGS, Adidas Group ou Umicore. Au 30 juin 2017, le portefeuille de Pargesa se présentait comme suit : Imerys (un poids de 18% du total), LafargeHolcim (16%), SGS (15%), Adidas (15%), Pernod Ricard (13%), Umicore (7%), Total (4%), Ontex (3%), Burberry (2%), Parques Reunidos (1%), autres (1%), pilier financier (5%), autres Pargesa (0%).

 

 


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...