UBS condamné à une amende de 48 millions de francs à Hong Kong

jeudi, 14.03.2019

Le régulateur des marchés financiers de Hong Kong a condamné UBS à une amende de 48 millions de francs et est suspendu d'activité pour une durée d'un an.

Dans l'affaire en question, la SFC reproche à UBS son manque de diligence dans l'examen des informations fournies par les entreprises souhaitant entrer en Bourse.(Keystone)

UBS devra payer plus 48 millions de francs, soit 375 millions de dollars de Hong Kong. Le numéro un bancaire helvétique est en outre suspendu d'activité pour une durée d'un an dans l'ex-colonie britannique en tant que principal conseiller dans le domaine des entrées en Bourse.

Dans un communiqué diffusé jeudi, la Securities & Futures Commission of Hong Kong (SFC) précise que les mesures concernent UBS ainsi que sa filiale locale. L'affaire pour laquelle UBS a été condamnée porte sur le rôle de l'établissement de la Paradeplatz zurichoise dans le cadre d'au moins trois entrées en Bourse.

Suite à la liquidation d'une des ces sociétés, à savoir China Forestry Holdings, 14 mois après sa première cotation, la SFC s'est penchée sur les activités des banques ayant accompagné cette dernière opération en tant que "sponsor" principal.

Habituellement, l'établissement jouant ce rôle perçoit des honoraires plus élevés que ceux versés aux autres instituts participant au processus d'entrée en Bourse, mais doit en contrepartie s'assurer de l'exactitude des informations fournies par la firme dans son prospectus de cotation.

Dans l'affaire en question, la SFC reproche à UBS son manque de diligence dans l'examen des informations fournies par les entreprises souhaitant entrer en Bourse. Selon le gendarme des marchés de Hong Kong, le numéro un bancaire helvétique n'aurait pas vérifié l'existence des actifs de China Forestry Holdings, ni les droits d'exploitations dont la société affirmait disposer en Chine.

UBS a indiqué avoir pris acte de la décision. L'établissement s'est en outre dit satisfait de voir ce litige réglé.






 
 

AGEFI



...