Roche: résistance des autorités britanniques au Tecentriq

vendredi, 03.01.2020

Le régulateur britannique s'est déclaré opposé au remboursement du traitement Tecentriq de Roche en combinaison avec une chimiothérapie au carboplatine et l'étoposide.

L'ajout du traitement de Roche au standard de traitement ne correspond pas aux normes en matières d'efficience des coûts.(Keystone)

Roche fait face à la résistance des autorités britanniques de la santé (National Institute for Health and Care Excellence, Nice) pour son médicament Tecentriq. Le régulateur s'est déclaré opposé au remboursement du traitement en combinaison avec une chimiothérapie au carboplatine et l'étoposide contre une forme de cancer des poumons.

Selon une déclaration publiée vendredi sur le site internet du régulateur, l'ajout du traitement de Roche au standard de traitement ne correspond pas aux normes en matières d'efficience des coûts. Ces derniers sont estimés à environ 32'800 livres en moyenne.

Le Nice publiera plus tard dans l'année ses directives sur le médicament Tecentriq. La prochaine réunion de la commission est prévue le 18 février.(awp)






 
 

AGEFI




...