Ouverture du procès contre la banque J. Safra Sarasin en Allemagne

lundi, 10.04.2017

Le propriétaire de la chaîne de drogueries Müller réclame 45 millions d'euros à la banque privée bâloise.

Le propriétaire de la chaîne de drogueries Müller réclame 45 millions d'euros (47,6 millions de francs) à la banque privée bâloise.

Après un long bras de fer juridique, le procès opposant le milliardaire allemand Erwin Müller à J. Safra Sarasin s'est ouvert lundi devant le tribunal d'Ulm. Le propriétaire de la chaîne de drogueries Müller réclame 45 millions d'euros (47,6 millions de francs) à la banque privée bâloise.

Agé de 84 ans, M. Müller, dont la chaîne de drogueries est établie à Ulm, a déposé sa plainte à titre personnel. Ex-client du gestionnaire de fortune bâlois, il lui reproche de lui avoir fourni de mauvais conseils d'investissements, notamment des produits permettant d'optimiser fiscalement ses avoirs.

Des affirmations que la banque bâloise, contactée par l'ats, continue de contester tout en ne souhaitant pas s'exprimer plus en avant concernant cette affaire. En 2015, la Cour d'appel de Stuttgart avait confirmé que celle-ci relevait de la compétence d'Ulm, et non du for juridique de l'établissement, à Bâle.

Soupçonné d'avoir tenté de frauder le fisc allemand, M. Müller estime avoir perdu des millions en raison des mauvais conseils de la banque. L'affaire avait fait les gros titres de la presse il y a trois ans. L'enquête est menée par le ministère public de Cologne.
Les activités incriminées remontent à la période où Sarasin était contrôlé par le groupe néerlandais Rabobank. L'établissement, dont le siège se trouve à Bâle, appartient depuis 2011 au brésilien Safra.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...