Un projet vaudois veut faciliter l'insertion professionnelle des jeunes

vendredi, 02.11.2018

Le Projet Lift veut faire baisser le taux des jeunes qui ne trouvent pas de solution de formation à la sortie de l'école obligatoire. A ce jour, il compte 36 écoles et plus de 200 entreprises partenaires.

58,8% des écoliers ayant intégré Lift et terminé leur scolarité ont trouvé une place d’apprentissage.

En Suisse, ce sont environ 10% des jeunes qui ne trouvent pas de solution de formation à la sortie de l’école obligatoire. L’objectif du Projet Lift: faire baisser ce taux.

Dans le canton de Vaud, le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), La Ville de Lausanne, la CVCI, la Fédération vaudoise des entrepreneurs, la Fédération Patronale Vaudoise et Lausanne Région sont partenaires du Projet Lift.

Conçu comme un outil de prévention des risques de non insertion professionnelle, le programme a passé un cap cette année. En effet, plus de la moitié des écoles vaudoises en sont devenues partenaires. Cela a notamment été possible grâce à un soutien renforcé du Canton et à l’implication des nombreuses entreprises accueillant des écoliers. En termes de nombre d’inscrits, pour l’année scolaire 2017-2018, la barre des 200 jeunes a été dépassée.

Du côté des entreprises, elles sont plus de 200 dans le canton à s'engager au sein du projet. 

Premiers résultats du projet: 58,8% des écoliers ayant intégré Lift et terminé leur scolarité ont trouvé une place d’apprentissage. Et plus des trois quarts de ces places étaient de niveau CFC.  






 
 

AGEFI



...