Genève affiche un déficit de 590 millions de francs

jeudi, 19.09.2019

Le projet de budget 2020 de l'Etat de Genève présenté jeudi affiche un déficit de 590 millions de francs.

Le déficit de 590 millions est supérieur au seuil maximal de 218 millions admissibles.(Keystone)

Marqué par les effets attendus de trois projets majeurs acceptés en votations, dont la réforme de l'imposition des entreprises (RFFA), le projet de budget 2020 de l'Etat de Genève affiche un déficit de 590 millions de francs.

Le Conseil d'Etat a aussi dû composer avec le contre-projet à l'initiative pour plafonner les primes d'assurance maladie et avec la recapitalisation de la Caisse de prévoyance de l'Etat (CPEG). Le contre-projet et la CPEG induisent une hausse des charges de près de 4,5% et la RFFA une baisse temporaire des revenus de 2,2%.

Le déficit annoncé s'explique aussi par l'augmentation de certaines charges sur lesquelles le Conseil d'Etat n'a pas de marge de manoeuvre, précise ce dernier dans un communiqué. Deux arrêts du Tribunal fédéral sont concernés: l'un oblige l'Etat à verser l'annuité 2016 aux fonctionnaires (+ 54 millions) et l'autre concerne la planification hospitalière (+ 49 millions).

Le déficit de 590 millions est supérieur au seuil maximal de 218 millions admissibles. Mais il pourra être compensé par la réserve conjoncturelle qui se monte à 710 millions de francs, souligne le Conseil d'Etat. Les comptes 2018 ont été bouclés sur un bénéfice de 222 millions alors que le projet de budget 2019 misait sur un excédent de 28 millions.(awp)






 
 

AGEFI




...