Alpiq vend ses deux centrales à charbon en République tchèque

vendredi, 17.05.2019

Le producteur et fournisseur d'électricité argovien cède sa filiale tchèque Alpiq Generation CZ, laquelle exploite les centrales électriques à charbon de Kladno et Zlin, à Sev.en Energy Group.

Alpiq prévoit d'utiliser l'apport de liquidités issu de la transaction pour développer ses secteurs de croissance et poursuivre l'optimisation de son bilan.(Keystone)

Alpiq concrétise son désengagement stratégique du charbon. Le producteur et fournisseur d'électricité argovien cède sa filiale tchèque Alpiq Generation CZ, laquelle exploite les centrales électriques à charbon de Kladno et Zlin, à Sev.en Energy Group. La transaction se monte à 280 millions d'euros (soit 310 millions de francs).

L'opération, qui nécessite encore l'approbation de l'autorité de la concurrence tchèque, notamment, devrait être finalisée durant le 2e semestre 2019, précise vendredi Alpiq. Conclu jeudi, l'accord de vente signé avec Sev.en Energy Group, une entreprise tchèque, dont la holding est établie au Liechtenstein, devrait générer un apport de liquidité de quelque 250 millions d'euros, l'impact sur les fonds propres de l'énergéticien argovien se montant à environ 200 millions de francs.

Alpiq prévoit d'utiliser l'apport de liquidités issu de la transaction pour développer ses secteurs de croissance et poursuivre l'optimisation de son bilan. Ce désengagement intervient après la cession l'été dernier des activités de services et d'ingénierie au français Bouygues, opération qui a rapporté environ 720 millions de francs. Ces activités généraient annuellement un chiffre d'affaires de 1,7 milliard et occupaient 7650 personnes, dont 4000 en Suisse, soit plus de 80% des 9200 employés du groupe à fin 2017.

Alpiq avait fait part l'automne dernier de sa volonté de se désengager de la production d'électricité avec du charbon, l'objectif de ce désinvestissement étant de disposer d'un portefeuille exempt de charbon à l'échelle européenne. Au cours des dernières années, plusieurs pays ont annoncé leur volonté de sortir du charbon, dont la France, l'Allemagne et les Pays-Bas.

Emissions réduites

Dotée d'une mauvaise image, ce minerai est une source d'énergie non renouvelable critiquée en raison des émissions de CO2 qu'elle engendre. En Suisse, le charbon représente une part infime de l'approvisionnement énergétique. la cession des deux centrales tchèques permet à Alpiq de réduire de plus de 60% les émissions de CO2 de son parc de centrales.

Mise en service en 2000, la centrale à charbon de Kladno dispose d'une puissance électrique de 516 mégawatts (MW). Elle appartient à 100 % au Groupe Alpiq depuis 2002. La centrale thermique de Zlín produit de l'énergie électrique, de la chaleur industrielle et du chauffage urbain, sa capacité est de 64 MW électriques et de 376 MW thermiques. La centrale à charbon a été reprise à 100% par le Groupe Alpiq en 2005.

L'ensemble de ces cessions s'inscrivent dans le cadre du recentrage des activités d'Alpiq sur son parc européen de centrales, la commercialisation d'énergies flexibles, à la fois issues de ses centrales et d'unités de production décentralisées appartenant à des tiers, ainsi que dans les services énergétiques numériques.(awp)






 
 

AGEFI



...