VAT accuse un passage à vide au troisième trimestre

jeudi, 25.10.2018

Le producteur de composants pour pompes à vide VAT a comme prévu essuyé un trou d'air au troisième trimestre, sur le plan des revenus d'une part mais surtout au niveau de la demande.

La direction se résout à modérer une nouvelle fois ses ambitions pour l'ensemble de l'année.

Mauvaise passe pour VAT. Le chiffre d'affaires du producteur de composants pour pompes à vide VAT s'est contracté de 2,5% à 162,7 millions de francs, tandis que les entrées de commandes ont été comprimées d'un bon quart à 132,6 millions.

Sur les trois premiers partiels cumulés, l'industriel saint-gallois revendique néanmoins toujours une croissance de 11,4% à 549,3 millions. L'impact du troisième trimestre sur les commandes depuis le début de l'année se fait néanmoins déjà sentir, avec un recul de 6,7% à 513,5 millions.

La résistance opposée au niveau des recettes s'est avérée un peu plus robuste qu'escompté par les analystes, mais le coup de froid sur la demande bien plus rigoureux. Le consensus AWP s'établissait à respectivement 155,9 millions et 160,0 millions.

La direction se résout à modérer une nouvelle fois ses ambitions pour l'ensemble de l'année, tablant désormais sur une évolution au moins plate des ventes sur un an, après avoir évoqué successivement une croissance de 15 à 20% puis de moins de 10%.

La marge brute d'exploitation (Ebitda) devrait stagner au niveau de l'an dernier, tout comme le flux de trésorerie opérationnel. L'investissement (Capex) représentera environ 8% des revenus.

L'entreprise annonce par ailleurs la désignation de Stephan Bergamin au poste de directeur financier dès l'an prochain, en remplacement d'Andreas Leutenegger.(awp)






 
 

AGEFI



...