AMS reste confiant malgré un recul des ventes au 2e semestre

mercredi, 29.07.2020

Le producteur autrichien de semi-conducteurs AMS a enregistré une baisse de ses ventes pour la période d'avril à juin 2020. Il table sur une poussée de croissance pour le troisième trimestre.

Les 460,3 millions de dollars comptabilisés au deuxième semestre 2020 demeurent toutefois 13% supérieurs aux recettes générées sur la même période douze mois plus tôt. (Keystone)

Le producteur autrichien de semi-conducteurs AMS a essuyé un recul séquentiel de ses ventes au cours du deuxième trimestre de 2020, mais les 460,3 millions de dollars comptabilisés demeurent 13% supérieurs aux recettes générées sur la même période douze mois plus tôt.

La demande a été alimentée par les produits grands publics, alors que les débouchés dans l'automobile et l'industrie étaient durement frappés par la pandémie de coronavirus, explique le compte-rendu intermédiaire publié mercredi.

La marge opérationnelle (Ebit) ajustée s'est inscrite à 20%, contre 12% sur la base de comparaison, pour un excédent afférent de 90,1 millions, en hausse de 80% sur un an. Le bénéfice net ajusté a grappillé 4,6 millions à 56,8 millions.

En prenant compte des frais d'acquisition et d'intégration d'Osram toutefois, le bénéfice net a plafonné à 5,9 millions.

Attentes comblées

Les analystes consultés par AWP articulaient en moyenne un chiffre d'affaires de 454,2 millions et un Ebit de 80,7 millions.

Sur l'ensemble du premier semestre, AMS affiche des revenus en hausse de plus d'un cinquième à 960,9 millions. L'Ebit a suivi une courbe similaire pour s'établir à 191,0 millions.

La direction anticipe de surcroît une poussée de croissance de 20% sur le troisième partiel en glissement trimestriel, pour générer un chiffre d'affaires de 530 à 570 millions. La marge Ebit ajustée doit s'établir dans un couloir de 21 à 24%.

Dans l'immédiat, la reprise progressive de l'allemand Osram Licht se poursuit. AMS détient désormais 71%, après l'annonce début juillet du succès de la prise de contrôle avec une part de 69%. L'entreprise de Premstaetten rappelle avoir contracté pour 1,25 milliard d'euros d'emprunt pour financer cette transaction valorisant la cible de reprise à 2,7 milliards.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) accueille une performance opérationnelle supérieure aux attentes, assortie de perspectives prometteuses.

AMS a livré une copie au deuxième trimestre dans le haut de ses propres ambitions, note de son côté Vontobel.

Toujours aussi insaisissable, la volatile AMS s'appréciait à 11h00 de 0,7% à 16,30 francs, après avoir successivement occupé aussi bien la première que la dernière place d'un SLI en retrait de 0,18%.(AWP)






 
 

AGEFI



...