Vingt-cinq projets pour le Prix Suisse de l’Ethique

mardi, 07.05.2019

Le prix Suisse de l’Ethique, en partenariat avec l'Agefi, récompense chaque année trois projets innovants dans le domaine de l’éthique, du développement durable ou de la responsabilité sociale. La cérémonie aura lieu le 14 mai.

HEIG-VD *

Le programme, présenté par Tricrochet, sensibilise les enfants à la problématique des déchets plastiques.

La cérémonie de remise des trophées du Prix Suisse de l’Ethique aura lieu le 14 mai prochain. Il s’agit de la 14e édition de ce prix, lancé en 2005 par la Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD). Cette année, 25 organisations candidates sont en lice.

Parmi elles, trois seront récompensées pour l’effort particulier qu’elles ont mené, au cours des dernières années, dans le domaine de l’éthique, du développement durable ou de la responsabilité sociale. Les prix seront remis aux lauréats par la conseillère d’Etat vaudoise Cesla Amarelle lors de la cérémonie de remise des trophées, ouverte au public, qui aura lieu le mardi 14 mai à 18 heures à l’Aula Magna du Château d’Yverdon-les-Bains.

Enfin le Dr Johan Rochel, co-directeur d’ethix donnera une conférence sur le thème «Transformation numérique: une éthique de la transition».

WWF Suisse

Connexions naturelles

Le projet mené par le WWF Suisse, consiste à mettre en place, dans toute la Suisse Romande, des actions sur le terrain en faveur de la protection et de la promotion de la biodiversité, malheureusement déséquilibrée dans notre pays. Cela peut prendre la forme de haies, d’étangs, de praires fleuries ou encore de vergers. Les projets sont ainsi menés en étroite collaboration avec les bénéficiaires (agriculteurs, propriétaires, etc.) afin de trouver les solutions «win-win» pour une nature saine et une production agricole durable.

Gymnase d’Yverdon

Education au développement durable: les étudiants comme acteurs du changement

Depuis 2016, le gymnase d’Yverdon propose, dans le cadre d’une de ses options, l’opportunité aux étudiants de créer et mener leurs projets en lien avec le développement durable. Le but est de faire participer les gymnasiens à la résolution des grands enjeux planétaires du 21ème siècle dans la perspective des «Objectifs de développement durable 2015-30». Quelques 50 projets ont déjà été menés tels que l’accueil d’une famille de migrants à Bonvillars ou encore l’organisation d’un concert dans un EMS. Ces démarches s’inscrivent dans une réflexion plus large visant à intégrer le développement durable au sein de l’institution de par le suivi d’un Agenda 2030.

Too Good To Go

Ensemble, réduisons le gaspillage alimentaire

L’application anti-gaspi Too Good To Go, basée à Zürich, permet de lutter contre le gaspillage alimentaire en proposant un système «win-win». En effet, les restaurateurs revendent leurs invendus aux particuliers à petit prix grâce à des «paniers surprise». Il est même possible et vivement recommandé d’apporter son propre contenant! Pour rappel, en Suisse, ce ne sont pas moins de 2,3 millions de tonnes de nourriture qui sont jetés chaque année. Le but est ainsi de créer une communauté de personnes soucieuses de l’environnement souhaitant contribuer à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

MagicTomato.ch

Courses locales et durables livrées le jour même

Dans la région de Genève, MagicTomato a mis en place un système de distribution alimentaire de détail durable via un marché en ligne. Les produits frais sont livrés au domicile des clients en quelques heures et proviennent des artisans locaux.

Cela permet de réduire au maximum la pollution (livraison en voitures électriques et pas de déplacement des clients), le gaspillage alimentaire et les emballages plastiques. Le chiffre d’affaires des courses est réalloué aux circuits locaux. Le but principal est de garder un impact positif sur toute la chaîne de valeur de l’entreprise tout en motivant les consommateurs à utiliser cette solution durable.

Tricrochet

Le programme Sensibilise

L’association Tricrochet a mis en place le programme «Sensibilise» dans les classes d’écoles primaires du canton de Genève. Ce programme permet de sensibiliser les enfants, dès leur plus jeune âge, à la problématique des déchets plastiques. Ils comprennent ainsi les enjeux environnementaux liés aux déchets plastiques et peuvent apporter des idées ou trouver des astuces permettant de les récupérer dans les zones naturelles et aquatiques (lacs, rivières, océans, etc.).

Musée et jardins botaniques cantonaux

Villes sauvages

L’exposition Villes sauvages, conçue par les Musée et jardins botaniques cantonaux (MJBC) et le Service des parcs et domaines de la Ville de Lausanne (SPADOM) met en avant l’importance de la nature sauvage en ville et les astuces pour la valoriser. Des projets proposant des conseils pour tous afin de valoriser la biodiversité sont présentés permettant ainsi de retracer l’histoire des espaces verts, rappeler ce qu’est la biodiversité urbaine et comment elle devrait s’intégrer dans les réseaux écologiques nationaux et cantonaux.

Verein Rollaid

Atelier pour l’intégration

L’association bernoise Verein Rollaid a pour objectif l’intégration sociale et professionnelle de jeunes adultes et adolescents qui travaillent dans un atelier de recyclage où ils réparent des fauteuils roulants et autres aides pour personnes handicapées.

Les fauteuils roulants mis au rebut et les accessoires utilisés pour les personnes handicapées sont collectés dans toute la Suisse et réparés dans l’atelier d’Interlaken. Le matériel réparé sera livré à des organismes d’aide qui mettent en place des projets pour les personnes à mobilité réduite dans les pays en crise.

Zuwebe

Les jardins de la maison Lassalle

L’association de Zuwebe, basée dans le canton de Zoug, s’occupe de personnes avec une déficience intellectuelle ou mentale. Elle a repris la gestion des 11.000m2 de jardins de la maison Lassalle (centre d’accueil et de séminaire). Elle y cultive des légumes, des fruits, des fleurs, ainsi que des herbes aromatiques.

Onze personnes souffrant de déficience ont ainsi accès à des places de formation et de travail protégé en lien avec la nature. Les jardins sont cultivés selon des procédés bio et ses produits utilisés pour la cuisine de la maison Lassalle ou vendus localement.

Les Scènes du Chapiteau

Partage et échange

Chaque fin d’été a lieu, dans les abords du bourg de Romainmôtier, un événement culturel qui permet de rassembler différentes communautés autour du partage, de l’échange, de créations artistiques et gastronomiques, en encourageant une consommation efficiente et locale ainsi qu’une gestion optimale de l’énergie. Le spectateur est alors plongé dans une ambiance où chaque élément de la manifestation et de son décor tiennent compte du développement durable.

En outre, l’association Champs libres offre des possibilités d’intégration professionnelle à des migrants, des personnes au chômage ainsi qu’à des jeunes adultes.

Aux Petites Merveilles

Concept store (dépôt-vente café et ateliers)

Aux Petites Merveilles, située à Yverdon, est une boutique de seconde-main d’objets et textiles avec concept de dépôt-vente attractif.

Combiné à un bar-café disposant de neuf places et d’une terrasse proposant de la petite restauration, ce concept-store propose également des ateliers hebdomadaires pour enfants et adultes tels que du tricot ou des bricolages avec matériaux de récupération. Des évènements collaboratifs sont organisés avec la participation d’artistes et d’artisans de la région. Ces derniers peuvent utiliser une partie des locaux pour exposer leurs œuvres et vêtements.

Festival de la Terre

Forum des formations en environnement

Si vous souhaitez suivre une formation dans le domaine de l’environnement et du développement durable, pensez donc à l’association Festival de la Terre. En effet, elle a créé un forum ouvert au grand public où sont présentées plus de 50 formations par différentes écoles et instituts. Le but est de proposer au public un évènement «stimulant» qui regroupe une multitude de formations et présente des témoignages de personnes. Les formations se retrouvent sur leur site internet en libre accès où elles sont mises à jour régulièrement.

Softweb Sàrl

Women Business Scale-Up

L’entreprise Softweb de Genève propose un mentorat pour femmes entrepreneures en Suisse romande.

Ce programme a pour objectif d’aider les femmes en leur offrant un soutien technique ainsi qu’un accompagnement supplémentaire sous forme de mentorat personnel. Le tout a pour but de les aider à passer au-dessus des freins propres à l’entreprenariat des femmes et vise à augmenter les chances de réussite de leur projet.

Eveil en forêt

Eco-crèche Eveil en forêt

L’Eco-crèche Eveil en forêt accueille durant toute l’année scolaire des enfants entre 2 ans et demi et 6 ans.

 Ce service de garde d’enfants est basé sur des valeurs tournées vers l’écologie et l’éveil à la nature pour les tout-petits. Les enfants pratiquent toutes leurs activités en extérieur et en rapport avec la nature.

Sur place, il n’y a ni eau courante, ni électricité et l’Eco-Crèche dispose de deux toilettes sèches dont une adaptée pour les enfants. Si vous souhaitez offrir une éducation alternative à vos enfants, c’est à Dardagny (GE) qu’il faut les amener!

RethinkResource Sàrl

Economie circulaire pour l’industrie

RethinkResource est une entreprise zurichoise qui promeut et met en œuvre une économie circulaire en Europe.

Elle propose d’assurer que les flux secondaires (déchets, rebus, etc.) créés lors de la production soient considérés comme une ressource précieuse.

Elle a donc développé Circado: un marché en ligne qui sert de plate-forme de référence pour le commerce industriel et qui met en contact des entreprises pour qu’elles puissent s’échanger ces biens secondaires dont elles n’ont pas l’utilité.

AFIPA

Le développement durable en EMS

Ce projet lancé par l’association fribourgeoise des Institution pour personnes âgées vise à intégrer une logique de développement durable au sein de 3 EMS faisant partie de leur réseau.

Il s’agit de mettre en place des réflexes dans la vie et l’activité quotidienne des établissements, que ce soit dans la consommation de ressources polluantes, dans les transports ou encore dans l’utilisation très importante de papier pour les dossiers des résidents.

Dans le cadre de ce projet, c’est tant les employés que les résidents de ces EMS qui participent aux tâches et qui sont ainsi sensibilisés aux problématiques du développement durable.

B Lab (Suisse)

Le meilleur pour Genève

L’association à but non lucratif B Lab a lancé le programme «Best for Geneva» qui a pour but de sensibiliser et encourager les entreprises du canton de Genève à prendre en compte les enjeux du développement durable dans leur stratégie d’entreprise. Les organisations peuvent partager, s’évaluer et obtenir des clés d’amélioration en accord avec leurs besoins.

Le but, à terme, est de construire un environnement économique plus sain et soucieux de son impact environnemental et social.

ReCIRCLE AG und Verein

Des couverts et contenants en plastique réutilisables

Le but de ReCIRCLE est de proposer une alternative durable aux emballages plastiques utilisés encore et encore dans les take-away actuels.

Pour ce faire, ReCIRCLE met des boites et autres récipients réutilisables à disposition des commerces que les clients rapportent après utilisation.

Bien que le siège se trouve à Berne, vous pourrez toutefois retrouver leurs emblématiques boites violettes chez de nombreux établissement partenaires dans toute la Suisse, et ainsi dire adieu au plastique jetable.

Ecochair

Meubles d’occasion et écoresponsables

Avec l’aide de son site internet, Ecochair cherche à promouvoir les meubles d’occasion auprès des clients suisses, afin de lutter contre l’impact écologique de l’achat de meubles neufs (conception couteuse en ressources, gaspillage, transports, etc.). Principalement active dans la région de Bâle, l’entreprise aide également leurs clients à réparer leurs propres meubles, avant de repasser à la caisse.

Le côté local et didactique en fait une curiosité pour les clients en tout genre et une bonne alternative aux rachats de meubles souvent trop fréquents.

ZHAW INE

La réalité virtuelle au service du développement durable

Grâce à la technologie de la réalité virtuelle et ses remarquables capacités d’immersion, l’école d’ingénieur de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) sort du lot et a créé un jeu éducatif «Virtual Energy Hero» sur le thème du développement durable. Ce jeu propose diverses questions et expériences et toujours de manière ludique. Le but ici est de vivre les petits gestes qui peuvent faire de grands changements, le tout de manière virtuelle, avec l’espoir de voir ces comportements positifs reproduits dans le réel.

Recyclage matériaux construction Suisse

ARVIS 4.0

Derrière le terme «Arvis 4.0» se cache un projet mis en place par l’Association suisse de recyclage (ASR). Grâce à la digitalisation, il s’agit d’intégrer toutes les parties prenantes et de mettre en place un seul standard et système pour toute la Suisse. Un point essentiel pour ce qui est de l’inspection des installations de traitement des déchets de chantier et deuxièmement, pour la maîtrise des flux de matériaux et d’indicateurs précieux dans l’établissement d’une économie circulaire des matériaux de (dé)construction.

Youth for soap

Savon issu de recyclage

Cette initiative à but non lucratif vise à récolter les savons usagés des hôtels afin de les recycler et de les redistribuer à des personnes défavorisées habitant à Genève. Les apprentis employés de commerce de l’Espace entreprise, à l’origine du projet avec le groupe hôtelier Manotel, s’occupent de toute la coordination, de la logistique et de la communication. Des personnes en situation de handicap, avec une déficience intellectuelle moyenne à profonde, recyclent le savon donné par les hôtels, dans un atelier mis en place par la fondation Ensemble. Le transport des savons est effectué, à vélo avec remorques, par l’association Caddie service. Les nouveaux savons sont ensuite offerts à des associations humanitaires. Le projet vise quatre grands axes: la protection de l’environnement, la solidarité, la formation et l’inclusion.

UP - Umwelt Plattform

Simplement plus en Suisse

Création d’une plateforme chargée de l’organisation d’événements éphémères destinés à promouvoir un style de vie et une consommation responsable. Située à Bâle, cette organisation propose deux types de manifestations: d’une part les événements «Fun & Action» proposent des activités ludiques à mettre en œuvre au quotidien. D’autre part les événements de «cocréation» invitent les participants à prendre part à des initiatives locales afin d’offrir des solutions et des projets durables dans leur commune.

Swissponic Sagl

Système de culture agricole urbain automatisé situé au Tessin

Le projet consiste en une solution de culture d’intérieure hydroponique (hors sol), sans pesticide et innovante. Cela accroît la production de légumes locaux en réduisant le transport ainsi que les importations provenant de pays lointains. Les entreprises et les particuliers peuvent cultiver leurs légumes aussi bien dans des petites serres extérieures qu’à l’intérieur à l’aide d’un éclairage LED spécifique. L’appareil est entièrement automatisé et possède une unité de contrôle avec senseurs et périphérique qui permet de réguler les conditions de culture. L’utilisateur peut contrôler sa culture depuis n’importe quel appareil possédant un accès au cloud et également interagir avec la communauté d’agriculteurs Swissponic.

Société Coopérative Equilibre

Assainissement écologique autonome en milieu urbain

L’assainissement urbain économe a pour but de transformer l’énergie de nos déchets en ressources. Ce projet à Meyrin permet de responsabiliser les citoyens et de les sensibiliser aux enjeux écologiques, séparer les rejets ménagers exempts de métaux lourds des rejets industriels et valoriser les nutriments par compostage en diminuant les micropolluants. Il réalise également des économies d’eau et d’énergie, réduit les coûts et les infrastructures avec des techniques simples et élimine les problèmes de surcharge des réseaux avec saturation des stations d’épuration des eaux en cas d’orage.

Espoir envol

Intégration de personnes migrantes en situation de handicap

Cette association à but non lucratif, basée à Lausanne, a pour objectif de propulser des personnes migrantes en situation de handicap sur le marché de l’emploi afin qu’elles acquièrent une autonomie financière et sociale. Elle cherche à répondre à leurs besoins spécifiques en leur donnant accès aux renseignements nécessaires sur leurs droits et les prestations sociales qu’elles peuvent obtenir. Elle accompagne le migrant dans une intégration durable professionnelle et sociale en prenant en considération son parcours, sa culture et ses craintes.

* Textes: Vanessa Baudois, Dylan Beaupied, Larissa Formicola et Naomi Ostertag






 
 

AGEFI



...