Pour Christian Levrat, les riches doivent payer la facture du Covid-19

vendredi, 24.04.2020

Le président du parti socialiste, Christian Levrat, veut faire payer la facture du nouveau coronavirus aux riches.

"La crise doit être payée par ceux qui ont réalisé des profits pendant la crise", déclare-t-il vendredi dans la presse.

Le président du parti socialiste, Christian Levrat, veut faire payer la facture du nouveau coronavirus aux riches. "La crise doit être payée par ceux qui ont réalisé des profits pendant la crise", déclare-t-il vendredi dans la presse. "Nous voulons créer un fonds alimenté par une taxe de solidarité", explique le conseiller aux Etats fribourgeois dans un entretien diffusé par les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia. Les plus hauts revenus devraient être soumis à un supplément de 10% d'impôts fédéraux pendant un certain temps, ajoute-t-il.
Seules les personnes disposants d'un revenu imposable de plus de 300'000 francs seraient ainsi taxées, selon lui. "La plupart des gens sont assez solidaires pour être d'accord avec cela", poursuit M. Levrat.

Impôt sur les successions

Le PS va revenir en outre à la charge avec l'impôt sur les successions, avertit-il. Mais toutes les mesures doivent être limitées dans le temps, souligne le Gruérien, qui s'oppose en revanche à une hausse des charges sociales et des primes d'assurance-maladie.
Le président du PS ne craint pas que les mesures proposées par son parti fassent fuir les riches de Suisse. "La situation ne sera pas meilleure ailleurs", assure-t-il.
Il rejette également les critiques reprochant au PS d'avoir toujours combattu le frein à l'endettement, outil qui permet actuellement à la Suisse d'être dans une situation favorable face à la crise liée au Covid-19. "La bonne situation financière de la Confédération n'est pas due à des règles technocratiques", mais au fait que le PS a réussi ces dernières années à "contrer les plans irresponsables de réduction d'impôts des riches", affirme-t-il.(ATS)






 
 

AGEFI



...