USA: des règles plus dures pour les importations de voitures

samedi, 07.04.2018

Le président américain veut assujettir les voitures étrangères à des normes d'émission plus rigoureuses.

Le gouvernement des Etats-Unis étudie de quelle manière il pourrait imposer des normes environnementales plus strictes aux véhicules importés.

Le gouvernement des Etats-Unis étudie de quelle manière il pourrait imposer des normes environnementales plus strictes aux véhicules importés afin de protéger les constructeurs américains. Les véhicules importés représentaient 21% des 17,2 millions vendus en 2017.

Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche, a réagi en déclarant que le président Donald Trump "se fera l'avocat de pratiques commerciales libres, équitables et réciproques afin que l'économie américaine croisse et continue de ramener des industriels et des emplois aux Etats-Unis".

Citant des hauts fonctionnaires du gouvernement et des responsables industriels, le Wall Street Journal rapporte vendredi que M. Trump a demandé à plusieurs organismes d'étudier les lois en vigueur de manière à assujettir les voitures étrangères à des normes d'émission plus rigoureuses.

Une telle initiative aurait, semble-t-il, plus d'impact sur les constructeurs européens qui, globalement, importent plus de voitures à partir d'usines situées en dehors des Etats-Unis, selon des données d'Autodata.

Japonais et Coréens ont construit l'an dernier dans des usines nord-américaines 70% environ des véhicules vendus aux Etats-Unis. Pour les Européens, le pourcentage n'est que de 30%.

L'initiative de la Maison-Blanche n'en serait qu'à l'état de projet. Des responsables de l'agence de protection de l'environnement (EPA) s'emploient à lui donner des arguments légaux, poursuit le WSJ, ajoutant que la chose ne va pas de soi, car plusieurs personnes, au sein même du gouvernement, sont opposées à cette manoeuvre. (awp)






 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01




...