HappyMeat, l’e-boucherie renanaise qui prône la qualité

mardi, 31.07.2018

Le portail a été popularisé grâce à son offre de crowdbutchering.

Sophie Marenne

Kim Chiquet et Kansu Cokatak. En 2017, leur entreprise a généré un chiffre d’affaires d’un peu plus d’un million de francs.

La boucherie en ligne HappyMeat fêtera ses cinq ans cette année. En septembre, elle engagera un  quatrième collaborateur: un boucher qui a fait ses classes dans un établissement français renommé. «Cela nous permettra de nous concentrer sur l’aspect business», explique Kim Chiquet. Avec son...






 
 

AGEFI




...