Finance, aux instruments ou au feeling?

dimanche, 19.01.2020

Le plus qualifié des pilotes n’est pas maître de l’avion.

Pécub

Les crises sont identifiables selon trois composantes numérisables, la longitude, la latitude, la magnitude, et une composante incontrôlable, imprévisible et brouillardeuse, l’humanitude. L’humanitude n’est pas numérifiable. Humanitude et numérifiabilité sont, et pour cause, deux mots qui n’existent pas. Les experts ont une expertise avérée à traiter d’inexistant ce qu’ils n’arrivent pas à considérer. Désolé, cela n’est pas mon domaine d’expertise. Entre les mots, mon expertise a de la valeur, tout le reste n’existe pas. C’est un peu court il faut l’avouer, cependant c’est exprimé. Le débat des pensées est ouvert.

Les robots numériques font leurs choix de guidance aux instruments des apparences. Les petites vitrines à mesures codifiées qui composent leur tableau de bord. Aux outils d’analyse temporelle dont ils disposent, il manquera à coup sûr l’instrument au déterminisme approprié à l’instant de la prise de décision. Le triomphe de la courte vue à orientation invariable. Pour le moment l’homme travailleur construit encore le robot. Une fois l’homme sapiens devenu totalement flemmard, il sera déconstruit par le robot travailleur qui en fera son jouet. Nous y sommes. On ne maitrise plus rien. Les marchands d’incertitude ont un marché et une clientèle. L’or, le pétrole, le lithium, les terres rares, le café, le blé, le riz, le soja, l’acier, l’atome, le charbon et le liseron, il y a pléthore de valeurs que l’on sait survoler aux instruments, sauf que le missile qui vient de nulle part il fait son job sans le savoir. Les koalas vivants se font déménager, le confort acquis n’est pas à négocier, le spectacle doit continuer.

Quel est le Diogène moderne capable de dire à son supérieur hiérarchique, ôte-toi de mon soleil ? Stress, absentéisme, burnout, accidents du travail, de quoi instrumenter un autre forum économique que celui de la valeur monétique. L’humanitude essentielle et nécessaire pour aller de l’avant. Cette humanitude, qui par les siècles d’expérience, d’erreurs, de réussites, de questionnements, d’étonnements nous apporte en cadeau gratuit, le tableau de pilotage aux mille milliards d’instruments, capable de se tromper, mais aussi de corriger, le feeling.






 
 

AGEFI




...