Swatch renoue avec la croissance en Chine depuis juillet

mercredi, 19.10.2016

Le patron de Swatch, Nick Hayek, se montre confiant par rapport à l'évolution récemment tourmentée du marché chinois.

Le patron du groupe biennois a également signalé les effets positifs de la dévaluation de la livre britannique suite au vote en faveur du Brexit. "Les ventes de Blancpain, Omega, Longines, Tissot, mais aussi Swatch ont considérablement augmenté." - (Reuters)

L'action au porteur Swatch faisait la course en tête du SMI avec Richemont et Adecco mercredi. Le patron de Swatch, Nick Hayek, se montre confiant par rapport à l'évolution récemment tourmentée du marché chinois. "Depuis juillet nous enregistrons à nouveau une croissance, plus importante à chaque mois", a-t-il assuré dans un entretien accordé à la "Handelszeitung" (en ligne mercredi). Les affaires ont été particulièrement florissantes pour la marque Omega, mais aussi pour Blancpain et Longines.

Le patron du groupe biennois a également signalé les effets positifs de la dévaluation de la livre britannique suite au vote en faveur du Brexit. "Les ventes de Blancpain, Omega, Longines, Tissot, mais aussi Swatch ont considérablement augmenté", a commenté M. Hayek.

Selon lui, le marché suisse est intact. "Dans l'industrie horlogère suisse, il n'y a pas de crise". Sur les cinq-six dernières années, on a enregistré des taux de croissance entre 50 et 70%, et le "choc du franc" s'est soldé par un recul de 10 à 20% en francs suisses.

M. Hayek a également livré quelques indications concernant la palette de produits en Chine. L'horloger va y lancer l'année prochaine une Swatch Bellamy, qui pourra être chargée simplement au moyen d'une carte de crédit. Swatch a conclu dans ce sens une déclaration d'intention avec Union Pay, le plus grand émetteur de cartes de crédit de l'Empire du Milieu. Selon M. Hayek il s'agira d'une première mondiale, dans la mesure où la montre n'aura pas besoin de Bluetooth.

A la Bourse, la porteur Swatch gagnait 2,3% à 307,90 CHF peu avant 15h30, dans un volume de 170'000 titres ou les trois quarts du volume journalier moyen. Richemont prenait pour sa part 2,4% à 66,75 CHF. Le SMI avançait de 0,18%. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...