Roche reprend la plateforme mobile mySugr

vendredi, 30.06.2017

Le partenaire autrichien rassemble plus d'un million d'utilisateurs dans le monde. Il sera intégré dans la plateforme destinée aux soins liés au diabète du groupe bâlois.

Point de convergence de la stratégie de Roche pour la prise en charge intégrée du diabète, mySugr restera une entité distincte. (Keystone)

Le groupe pharmaceutique a annoncé vendredi avoir acquis l'intégralité du capital de mySugr, une plateforme mobile comptant plus d'un million d'utilisateurs dans le monde. Aux termes de l'accord, le partenaire autrichien sera intégré dans la plateforme de Roche proposant des services numériques dans le domaine des soins liés au diabète, a précisé le laboratoire rhénan. Le montant de la transaction n'a pas été divulgué.
Point de convergence de la stratégie de Roche pour la prise en charge intégrée du diabète, mySugr restera une entité juridique distincte et disposera d'une "plateforme ouverte pour tous les dispositifs et services liés au diabète". Les utilisateurs conserveront la possibilité de télécharger les données relatives à leur glycémie depuis leur appareil de mesure et de les partager avec les professionnels de la santé et le personnel soignant.
Cette acquisition permet au laboratoire bâlois de renforcer sa position de leader dans la prise en charge du diabète. "Nous sommes ravis de cet accord, car nous serons en mesure de proposer aux patients des solutions aisément accessibles au sein d'une plateforme ouverte, afin de mieux répondre aux besoins non satisfaits des diabétiques", a déclaré Roland Diggelmann, directeur général de Roche Diagnostics.
Créée en 2012, MySugr est partenaire de Roche depuis 2014. La société emploie une cinquantaine de collaborateurs, répartis dans ses bureaux de San Diego et de Vienne. L'application mySugr est disponible dans 52 pays et en 13 langues. – (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...