UBS et CS ajustent leurs pôles gestion privée

lundi, 05.11.2018

Le numéro un du private banking mondial est plus rentable, le numéro six mieux armé sur le plan des coûts.

Piotr Kaczor

Iqbal Khan, le CEO de CS International Wealth Management a préparé le terrain

Avec des afflux nets respectifs de plus de 31 milliards et 33,8 milliards de francs sur les neufs premiers mois de l’année 2018 dans la gestion privée, UBS et Credit Suisse Group affichent un dynamisme rassurant au niveau de la collecte de fonds, notamment au troisième trimestre. Celui-ci...






 
 

AGEFI



...