Facebook Pay: un nouveau moyen de paiement sur WhatsApp, Instagram, et Messenger

mercredi, 13.11.2019

Le nouveau service de paiement Facebook Pay permet d'envoyer de l'argent à ses contacts ou régler ses achats en ligne via WhatsApp, Messenger et Instagram.

MH

Facebook Pay vise à harmoniser les différents outils de paiement proposés par les réseaux sociaux du groupe de Mark Zuckerberg.

Facebook a annoncé le lancement de son nouvel outil Facebook Pay, qui permet de transférer de l'argent à ses contacts ou de régler ses achats en ligne directement dans les applications WhatsApp, Messenger, et Instagram.

"Les gens utilisent déjà les paiements via nos applications pour magasiner, faire des dons, et échanger de l'argent. Facebook Pay facilitera ces transactions tout en continuant de garantir que vos informations de paiement sont sécurisées et protégées", explique le groupe dans un communiqué.

Développé en partenariat avec Paypal et Stripe, le service vise surtout à harmoniser les différents outils de paiement proposés par les réseaux sociaux du groupe de Mark Zuckerberg. 

L'outil est simple d'utilisation. Pour envoyer de l'argent à un de ses contacts par exemple, le paiement s'effectue directement au sein de la conversation WhatsApp par le biais des informations de carte de crédit pré-enregistrées, et est effectuée au moment où la reconnaissance facile ou le mot de passe ont été validés. 

Facebook Pay prend en charge la plupart des principales cartes de crédit et de débit, ainsi que PayPal. Les paiements sont traités en partenariat avec des sociétés telles que PayPal, Stripe et d'autres dans le monde. A noter que l'outil repose sur l'infrastructure financière et les partenariats existants et est distinct du portefeuille Calibra, qui fonctionnera sur le réseau Libra.

Côté sécurité, le groupe souligne qu'une surveillance anti-fraude des systèmes est effectuée afin de détecter les activités non autorisées. L'utilisateur reçoit également des notifications si une activité suspecte est détectée sur le compte. Un code PIN ou les données biométriques du smartphone, comme la reconnaissance tactile ou faciale, sont demandés lors des envois d'argent ou des paiements. Facebook déclare ne pas recevoir ni stocker les informations biométriques de l'appareil.

L'outil est déployé dans un premier temps aux Etats-Unis sur Facebook et Messenger.






 
 

AGEFI




...