Recul de l'emploi dans le secteur bancaire en 2016

vendredi, 08.09.2017

Le nombre d'employés de banques a légèrement reculé sur une année, mais le creux de la vague a été atteint. Une stabilisation est prévue.

Une stabilisation de l'emploi est attendue, perspective renforcée par le nombre croissant de postes vacants dans les établissements. (Keystone)

Le nombre d'employés dans le secteur bancaire a poursuivi son recul en 2016, s'inscrivant à 101'400 personnes, en légère baisse sur un an. Les récents développements intervenus sur le marché du travail révèlent toutefois peu à peu que le creux de la vague a été atteint, indique vendredi l'organisation patronale Employeur Banques dans son "Moniteur 2017".

Une stabilisation de l'emploi est attendue, perspective renforcée par le nombre croissant de postes vacants dans les établissements et les déclarations des responsables du personnel sollicités pour ce sondage annuel, explique l'association professionnelle.

Pour transformer l'essai, Employeur Banques réclame toutefois une réglementation adaptée. "Pour que cette stabilisation aboutisse, un engagement encore plus systématique pour des conditions cadres adéquates et compétitives est nécessaire", a affirmé le président Lukas Gähwiler, cité dans le communiqué.

Employeurs Banques anticipe une pénurie de personnel qualifié, en raison de l'évolution démographique. L'association veut ainsi renforcer le maintien "de l'employabilité" du personnel, avec un potentiel auprès des femmes et des collaborateurs plus âgés.

L'inflation réglementaire demeure une "préoccupation majeure". Le recrutement à l'étranger, qui représente 5% des engagements actuels, doit être assuré à l'avenir.

La numérisation des activités constitue un autre défi en termes de personnel, car elle va nécessiter l'engagement de main-d'oeuvre qualifiée. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...