L'écosystème suisse de la blockchain se développe et emploie 3300 personnes

jeudi, 24.01.2019

Le nombre de sociétés helvétiques et liechtensteinoises participant à l'industrie de la blockchain a bondi de 20% pour atteindre 750 entreprises au 4e trimestre 2018, par rapport au 3e.

L'industrie de la blockchain emploie plus de 3300 personnes en Suisse et dans la Principauté, la plupart dans la région de Zoug et Zurich.(Keystone)

Les entreprises suisses actives dans la blockchain résistent bien aux turbulences qui affectent les cryptomonnaies. 

Selon le dernier recensement de la société d'investissements CV VC, en collaboration avec PwC, Strategy & et Inacta, la chute des cryptomonnaies a fait plonger à 20 milliards de dollars à fin décembre la capitalisation des 50 plus grandes entreprises de la blockchain de la "Crypto Valley" de Suisse et du Liechtenstein, contre 44 milliards trois mois auparavant. Mais
le nombre d'acteurs a, dans le même temps, considérablement augmenté.

L'industrie de la blockchain emploie plus de 3300 personnes en Suisse et dans la Principauté, la plupart dans la région de Zoug et Zurich. "Les affaires continuent, malgré la chute des cryptomonnaies", souligne l'étude.

Mais le secteur essaime bien au-delà de la Suisse alémanique. Genève compte désormais 42 entreprises et le Tessin, 39. Le genevois Taurus Group, notamment, fait partie de la "liste des challengers", c'est-à-dire ces entreprises susceptibles d'intégrer à terme le "top 50" helvétique.

20% de part de marché pour la Suisse

"Ce rapport démontre clairement que les sociétés développant des applications et des infrastructures basées sur la blockchain se maintiennent, malgré la correction initiée début 2018 pour les cryptomonnaies", relève Mathias Ruch, fondateur et directeur de CV VC. "Un nombre impressionnant de nouvelles start-up permettant de nouveaux cas d'usage ont vu le jour."

Sur les 750 entreprises du domaine recensées à fin 2018, quatre sont des "licornes", c'est-à-dire valorisées à plus d'un milliard de dollars. Ces quatre géants présents dans la Crypto Valley helvétique sont Ethereum, Bitmain, Dfinity et Cardana.

Les auteurs de l'étude soulignent que si le "crypto winter" - expression utilisée dans le secteur pour qualifier la forme d'hibernation des cryptoactifs - a sévèrement affecté la capitalisation des sociétés, il n'a donc nullement stoppé leur croissance en nombre.

Et l'écosystème suisse tire bien son épingle du jeu, en comparaison globale. Selon le site de référence Coinmarketmap, la valeur totale dans le monde du marché crypto s'établissait à fin 2018 à 130 milliards de dollars (129,3 milliards de francs). Les 50 principales entreprises actives dans la Crypto Valley helvético-liechtensteinoise représentaient 20% de ce total.(awp)






 
 

AGEFI



...