Vaud: 6500 personnes ont obtenu le passeport suisse

mercredi, 26.12.2018

Le nombre de résidents vaudois à avoir demandé la nationalité helvétique est passé de 6061 en 2017 à près de 6500 cette année.

Pour l'heure, dans le canton de vaud, personne n'est encore devenu suisse sous le régime de la loi sur la nationalité entrée en vigueur le 1er janvier 2018.(Keystone)

En 2018, quelque 6500 personnes ont été naturalisées dans le canton de Vaud. L'année précédente, elles avaient été 6061 à obtenir le passeport helvétique.

Ces 6500 personnes ont déposé leur demande sous le régime de l'ancien droit en 2016 ou 2017, a indiqué Frédéric Rouyard, porte-parole du Département de l'économie et du sport. Ce chiffre ne comprend pas les naturalisations fédérales facilitées qui comptent pour un tiers environ, a-t-il précisé.

En 2016, sachant qu'un durcissement de la loi fédérale, voté en 2014, allait intervenir, il y a eu jusqu'à 7300 demandes, contre 4100 l'année précédente. Le boom s'est poursuivi les années suivantes. Vaud et Genève, notamment ont fortement encouragé les étrangers intéressés à faire les démarches pour obtenir un passeport à croix blanche sous l'ancien droit.

3028 dossiers en 2018

Pour l'heure, dans le canton, personne n'est encore devenu suisse sous le régime de la loi sur la nationalité entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Le nombre de dossiers déposé jusqu'au 20 décembre s'est monté à 3028, sachant qu'un dossier peut contenir plusieurs demandes. Ils seront examinés sous l'angle du nouveau droit.

Ce dernier prévoit notamment que, si la durée exigée de séjour en Suisse passe de douze à dix ans, les candidats doivent être titulaires d'un permis C et attester de connaissances d'une langue nationale, non seulement à l'oral, mais aussi à l'écrit. Etre à l'aide sociale ou avoir des arriérés d'impôts constitue un obstacle à la naturalisation.(ats)






 
 

AGEFI



...