Grève SNCF: le gouvernement prédit des "jours difficiles"

mercredi, 04.04.2018

Le mouvement de grève de la SNCF se poursuit ce mercredi. Seul un TGV sur sept circulera.

La direction de la SNCF prévoit un TGV sur sept et un train régional sur cinq en moyenne ce mercredi. (keystone)

Bis repetita mercredi sur les quais de gare avec un deuxième jour de grève et un trafic qui sera encore très perturbé. Le gouvernement prédit des "jours difficiles" aux usagers.

La direction de la SNCF prévoit un TGV sur sept et un train régional sur cinq en moyenne, soit sensiblement la même chose que mardi.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a dit entendre "autant les grévistes" que "ceux qui veulent aller travailler", saluant à l'Assemblée les "clients et usagers de la SNCF" qui ont "des jours difficiles devant eux". Avant de souligner lors de son direct Facebook hebdomadaire que le format de grève deux jours sur cinq était "le plus perturbateur" et le plus "gênant" pour les usagers.

Comme l'avait anticipé la SNCF, le trafic a été "très perturbé" mardi, premier jour d'une grève au long cours. La direction a annoncé un taux de grévistes de 33,9% en matinée, soit moins que les 35,4% enregistrés le 22 mars. Mais parmi les "agents indispensables à la circulation des trains", le taux atteignait 48% (contre 36% le 22 mars).

Des manifestations ont ponctué la journée, dont une rassemblant 2700 personnes à Paris, selon la police, dont "un groupe de 100 individus cagoulés et violents". Des incidents ont éclaté et cinq personnes ont été interpellées. Des manifestations ont eu lieu également à Tours, Lille, Bordeaux ou Toulouse.

Tempête sociale

"La bataille de l'opinion" titre Le Parisien de mercredi. De nombreux journaux estiment en effet que c'est l'opinion qui sera "l'arbitre" du bras de fer en cours. "Grèves. 'Tous ensemble', ou pas..." résume Libération.

Avec des modalités différentes, les syndicats sont tous lancés dans la bataille: une grève par épisode de deux jours sur cinq jusqu'au 28 juin pour la CGT, l'Unsa et la CFDT; une grève illimitée reconductible par 24 heures pour SUD-Rail. Un nouveau préavis a été déposé par les trois premiers, courant de 20h00 samedi 7 avril à 7h55 mardi 10.

Ce mouvement social se conjuguait mardi avec la quatrième journée de grève chez Air France pour des hausses de salaires. La compagnie avait prévu d'assurer 75% des vols.

Mais la tempête sociale touche aussi d'autres secteurs: la CGT a entamé mardi une grève pour la création d'un "service public national" des déchets et a déposé un préavis dans le secteur de l'énergie. (ats)






 
 

AGEFI



...