Chine: fort rebond des prêts bancaires en septembre

mardi, 18.10.2016

Le montant des prêts accordés par les banques en Chine a connu un fort rebond en septembre après avoir déjà doublé en août.

Les établissements bancaires ont accordé le mois dernier 1.220 milliards de yuans (165 milliards d'euros) contre 948,7 milliards en août, soit une progression de 30% d'un mois sur l'autre, a indiqué la banque centrale chinoise (PBOC). - (Reuters)

Le montant des prêts accordés par les banques en Chine a connu un fort rebond en septembre après avoir déjà doublé en août, selon des chiffres officiels, accentuant les inquiétudes sur la dette chinoise.

Les établissements bancaires ont accordé le mois dernier 1.220 milliards de yuans (165 milliards d'euros) contre 948,7 milliards en août, soit une progression de 30% d'un mois sur l'autre, a indiqué la banque centrale chinoise (PBOC).

Pékin mise sur des mesures de relance, notamment un accès facilité au crédit, pour relancer une économie confrontée à une douloureuse mutation et à une demande mondiale atone. Mais cette flambée des prêts suscite parallèlement des inquiétudes.

Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé début octobre que la dépendance de la Chine au crédit "augmente à un rythme dangereux" et appelé Pékin à réagir.

La Chine publiera mercredi une série d'indicateurs économiques, dont la croissance du PIB pour le troisième trimestre, la production industrielle et les ventes de détail.

Si les effets persistants des assouplissements sont susceptibles de soutenir la croissance dans les mois qui viennent, Pékin devrait cependant ralentir le rythme des prêts, estime Julian Evans-Pritchard, analyste du cabinet Capital Economics.

"Les autorités se sont détournées des inquiétudes immédiates sur la croissance pour s'intéresser à la maîtrise des risques liés au crédit", souligne-t-il.

Certains économistes mettent même en garde contre une éventuelle crise financière, à l'heure où gonflent les ratios de créances douteuses des banques.

La dette publique et privée de la Chine a atteint 168.480 milliards de yuans à la fin 2015, soit l'équivalent de 249% du PIB, selon l'Académie chinoise des sciences sociales, un centre de réflexion gouvernemental.

La banque ANZ anticipe cependant que la croissance du crédit en Chine ralentira durant le quatrième trimestre 2016, les gouvernements locaux renforçant leurs restrictions sur le marché immobilier. Son envolée spectaculaire avait largement alimenté la récente embardée des prêts bancaires, les acquisitions d'appartements se faisant de plus en plus à crédit. - (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...