Le géant chinois de l'internet Tencent lève 6 milliards de dollars

jeudi, 04.04.2019

Le mastodonte chinois de l'internet Tencent a annoncé jeudi avoir levé 6 milliards de dollars lors de la plus importante émission obligataire en Asie cette année.

Pony Ma, CEO de Tencent. Cette levée obligataire en dollars représente la plus grosse vente en Asie, à l'exclusion du Japon.(Keystone)

Le réseau social a confirmé la valorisation de sa levée de fonds jeudi dans un document remis à la Bourse de Hong Kong, où il est coté, la plus grosse tranche, celle des titre à 10 ans, s'adjugeant à un taux de 3,975% pour un total de 3 milliards de dollars.

Ont également été vendues une tranche à 5 ans de 2 milliards de dollars à taux fixe et variable, une autre à 500 millions de dollars sur 7 ans, et une autre pour 500 millions sur 30 ans.

Cette levée obligataire en dollars représente la plus grosse vente en Asie, à l'exclusion du Japon, jusqu'à présent cette année, selon les données compilées par Bloomberg News.

Des sources proches du dossier avaient indiqué, plus tôt dans la semaine, que le groupe ambitionnait de lever "environ 5 milliards du dollars" lors de cette émission d'obligations proposée au marché mercredi.

"Le marché attend avec appétit l'offre gigantesque de Tencent compte tenu du manque généralisé d'obligations de qualité libellées en dollars en Chine cette année (...) et du déluge d'obligations à haut rendement - plus risquées - des promoteurs immobiliers", a déclaré Owen Gallimore, responsable de la stratégie de crédit d'ANZ à Singapour.

"En dépit de la faiblesse des bénéfices liés à la hausse des coûts et aux freins gouvernementaux sur le marché du jeu, Tencent est considéré par les gestionnaires de fonds mondiaux comme une référence solide", a-t-il ajouté.

Tencent, expert des jeux vidéo mobiles et opérateur de la très populaire messagerie multifonctions WeChat, avait déjà levé 5 milliards de dollars auprès d'investisseurs en janvier 2018, lors de sa dernière émission de dette.

Cette nouvelle levée obligataire intervient après une année 2018 marquée par un fort ralentissement de l'activité du groupe, conséquence d'un gel des autorisations de jeux vidéo en Chine.

Pendant neuf mois, les autorités chinoises ont cessé d'examiner les demandes de mise sur le marché de nouveaux titres pour combattre l'addiction des jeunes.

Résultat: pénalisé par l'essoufflement des recettes dans les jeux vidéo, sa principale activité, Tencent a vu son bénéfice net s'effondrer de 32% sur la période octobre-décembre, à 14,2 milliards de yuans (1,8 milliard d'euros), très en-deçà des attentes du marché.

Tencent a finalement expliqué mi-mars avoir obtenu de Pékin huit autorisations pour de nouveaux jeux, dont les sorties pourraient toutefois s'étaler dans le temps.(awp)






 
 

AGEFI



...