La demande pour l’immobilier suisse est forte même en fin de cycle

jeudi, 16.01.2020

Le marché reste attrayant pour 96% des personnes interrogées par EY. Les volumes d’investissement devraient stagner cette année à un niveau élevé.

Christian Affolter

Les investisseurs suisses donnent une réponse différente à l’acronyme TINA (There Is No Alternative – il n’y a aucune alternative). Alors que l’interprétation courante à l’échelle internationale est de miser sur les actions, l’engouement pour l’immobilier domestique reste tout à fait intact en...






 
 

AGEFI




...