Les ventes de voitures ont progressé en 2019

lundi, 06.01.2020

Le marché automobile suisse a bouclé 2019 sur 311'466 nouvelles immatriculations, soit 3,9% de mieux qu'une année plus tôt.

La part des véhicules à propulsion alternative a pour la première fois franchi le seuil des 10%. (Keystone)

Le nombre de voitures de tourisme écoulées en Suisse a repassé la barre des 300'000 unités l'année dernière, à la faveur notamment d'un bond de plus d'un quart des ventes en décembre. La part des véhicules à propulsion alternative a pour la première fois franchi le seuil des 10%.

Le marché automobile helvétique a bouclé 2019 sur 311'466 nouvelles immatriculations, soit 3,9% de mieux qu'une année plus tôt, indique lundi dans un communiqué l'association des importateurs auto-suisse. Sur le seul mois de décembre, près de 35'000 véhicules neufs ont été vendus, ce qui représente une envolée de 26,5% en comparaison annuelle.

La performance du marché dépasse même les 308'000 unités pronostiquées par la faîtière, qui dit s'attendre pour l'année en cours à ce que son niveau reste "relativement constant", autour des 300'000 nouvelles immatriculations.

A la faveur d'une explosion des ventes (+88,6%), la part des modèles à propulsion alternative - électriques, hybrides, à gaz et à hydrogène - a pour la première fois dépassé le seuil symbolique des 10% en 2019, atteignant 13,1%. Les principaux moteurs de cette poussée ont été les voitures électriques (+157,7%), hybrides (+68,0%) et à gaz (+55,5%).

Cette tendance devrait se poursuivre cette année. "Vu la valeur cible de CO2 nettement plus basse de 95 grammes par kilomètre, qui s'applique à 85% des voitures de tourisme neuves en Suisse en 2020, de nombreux modèles électriques et rechargeables seront lancés sur le marché dans les prochains mois", assure un porte-parole, cité dans le communiqué.

Les Allemandes aux avant-postes

Avec 11,1% de parts de marché (+10 points de base sur un an), le constructeur allemand Volkswagen (VW) renforce sa position de leader des ventes en Suisse, avec 34'445 véhicules écoulés (+4,5%). Ses deux compatriotes Mercedes et BMW complètent le podium avec respectivement 8,6% (stable) et 8% (-10 pb).

Suivent deux autres marques du groupe VW, Škoda (7,7%, +130 pb) et Audi (6%, -10 pb). Le constructeur tchèque a vu ses ventes s'envoler d'un quart à plus de 24'000 véhicules. Seat - également du groupe VW - a connu une croissance similaire, avec près de près de 14'400 voitures vendues.

Même si sa présence peut sembler encore modeste, Tesla y a multiplié ses parts par près de 4 à 1,9% (+140 pb). Le constructeur américain de voitures électriques a écoulé en Suisse plus de 6000 unités, contre moins de 1500 un an plus tôt.

Le public helvétique s'est en revanche détourné de l'autre américain Ford (-6,8%), de l'allemand Opel (-17,4%), de l'italien Fiat (-8,5%) et des français Renault (-7,9%), Peugeot (-11,3%) et Citroën (-5,3%). (awp)






 
 

AGEFI




...