Le marché automobile suisse toujours à la traîne en octobre

vendredi, 02.11.2018

Le marché automobile en Suisse et au Liechtenstein a poursuivi son ralentissement en octobre, les immatriculations de voitures neuves ayant décliné de 7,8% sur un an à 22'788 unités.

Entre janvier et fin octobre, les conducteurs suisses ont continué de privilégier les marques allemandes.(pixabay)

La fédération sectorielle Auto-Suisse a annoncé vendredi une baisse des immatriculations de voitures neuves en octobre. La baisse enregistrée en octobre (-7,8%) est cependant moins importante qu'en septembre, où le marché avait baissé de 17%, et après un mois d'août morose (-7%).

Sur les dix premiers mois de l'année, les immatriculations ont enregistré une baisse de 3,2% à 248'074 unités. La faîtière estime néanmoins réaliste d'atteindre l'objectif annuel de 308'000 nouvelles immatriculations, soit un peu moins qu'en 2017 (environ 314'000 véhicules).

Entre janvier et fin octobre, les conducteurs suisses ont continué de privilégier les marques allemandes. Volkswagen rafle ainsi avec 11% la plus grande part parmi les immatriculations de voitures neuves, devant Mercedes (8,2%), BMW (7,8%), puis Skoda et Audi (tous les deux 6,2%).

Ford, avec une part de 5,1%, suit dans le classement comme première marque non européenne en Suisse.

Le secteur fait face à l'introduction des nouveaux tests d'homologation des véhicules neufs (WLTP) et les nouvelles normes anti-pollution Euro 6c et d, plus lourdes à mettre en place.
Pour 2019, Auto-Suisse table sur une "situation stable sur le marché", sans plus de précision.(ats)






 
 

AGEFI



...