Le magazine Republik doit trouver 2,2 millions de francs

mardi, 10.12.2019

Le média alémanique Republik, lancé en 2017, a besoin de plus de deux millions de francs pour assurer sa survie d'ici fin mars 2020.

Les fondateurs de Republik avaient réuni 3,4 millions de francs en 2017 lors d'une campagne de financement participatif, quatre fois plus qu'espéré. (Keystone)

Le magazine alémanique en ligne Republik doit trouver 2,2 millions de francs ainsi que 19'000 abonnés d'ici fin mars 2020 pour survivre. A défaut, tous les collaborateurs seront congédiés et l'entreprise sera liquidée, a annoncé le magazine lundi soir.

Si l'objectif est en revanche atteint, l'entreprise a "de bonnes chances et dans des délais raisonnables" de trouver la stabilité économique, ajoute le communiqué.

Selon son site, Republik compte actuellement 18'600 abonnés, ou "éditeurs" comme les appelle le magazine. Ceci couvre 70% des coûts. Les 30% manquants représentent toutefois un grand trou financier, explique l'entreprise.

Ce manque est dû au fait que la réalisation du produit a pris plus de temps que prévu et à une croissance plus lente de l'entreprise. Ainsi, Republik a budgété 8100 nouveaux abonnés, mais n'en a acquis que 4000. Le magazine dispose actuellement de 560'000 francs sur les 2,2 millions nécessaires, alors qu'il tablait sur un million de francs provenant d'investisseurs et de mécènes.

Les fondateurs de Republik avaient réuni 3,4 millions de francs en 2017 lors d'une campagne de financement participatif, quatre fois plus qu'espéré. A son lancement, le projet disposait de 7,7 millions de francs grâce à des investisseurs. Cette somme devait assurer l'existence du magazine pour au moins deux ans, avaient annoncé ses initiateurs à l'époque. Republik a vu le jour le 14 janvier 2018, sans publicité, avec trois articles quotidiens. (ats)






 
 

AGEFI




...