Le développement en Suisse romande prendra du temps pour le lunetier Viu

vendredi, 02.11.2018

Le lunetier viu sera accompagnée par son partenaire Eight Roads dans sa nouvelle phase de croissance en Suisse romande. Une récente levée de fonds lui permettra de développer sa gamme de montures sur mesure.

"En Romandie, nous sommes encore en phase d'apprentissage", explique Kilian Wagner, cofondateur et directeur général.(keystone)

Renforcé par une récente levée de fonds, le lunetier zurichois Viu Eyewear va se focaliser sur l'extension à l'étranger et le développement de sa gamme de montures sur mesure. La société fondée en 2013 ne possède que quelques points de vente en Suisse romande et est absente du marché tessinois. Un véritable déploiement dans la partie latine du pays prendra encore du temps.

"En Romandie, nous sommes encore en phase d'apprentissage", explique Kilian Wagner, cofondateur et directeur général. Viu possède actuellement une boutique en nom propre à Genève et une autre à Lausanne. La marque est vendue également dans cinq magasins et opticiens partenaires à Lausanne, Genève et Verbier.

La présence en Suisse alémanique est bien plus visible. Le lunetier y compte 10 boutiques Viu et 32 points de vente tiers. 

"Jusqu'à présent, nous n'avions pas les ressources nécessaires pour pleinement investir la Romandie. Nous cherchons à changer cela", affirme M. Wagner.

Le cofondateur de la marque vise l'ouverture d'une deuxième boutique Viu à Genève début 2019. Il n'exclut pas une extension dans d'autres villes romandes et au Tessin. Celle-ci passera toutefois par une meilleure connaissance du marché et de la culture de ces régions, pas tout à fait acquise pour l'instant de l'aveu même de Kilian Wagner.

Cette prudence n'est aucunement liée à la forte emprise en Romandie de groupes français comme Alain Afflelou ou Optic 2000, assure le responsable. Kilian Wagner revendique une offre complémentaire à celles des acteurs bien établis de ce côté-ci de la Sarine.

La marque zurichoise s'inscrit dans le segment design et qualité, mais à des prix inférieurs au marché. "En Suisse, le prix moyen pour des lunettes de vue est de 600 francs. En Allemagne, c'est 370 euros ou 400 francs. Nous réduisons les prix de près de la moitié", explique le cofondateur.

En attendant de former un maillage plus serré en Suisse, Viu Eyewear va étendre ses activités à l'étranger.

Plusieurs millions sur la table

Le lunetier s'est trouvé un partenaire pour l'accompagner dans cette nouvelle phase de croissance. La société américaine de capital-risque Eight Roads a posé plusieurs millions sur la table. "Généralement, Eight Roads débourse des sommes entre 10 et 15 millions de dollars", affirme le directeur général. Le montant exact de l'investissement n'est pas divulgué.

Cette transaction n'a pas modifié la structure de l'actionnariat. Eight Roads détient une participation minoritaire dans Viu, toujours contrôlé par les fondateurs et, pour une tranche plus modeste, par les collaborateurs, selon M. Wagner. "Nous avons donné très tôt la possibilité aux employés d'investir dans la société."

Londres et Paris sont les nouvelles cibles d'implantation de la société zurichoise, déjà très présente en Europe, un marché de 30 milliards d'euros (34,3 milliards de francs) uniquement pour les lunettes de vue. L'Allemagne représente à elle seule 5 milliards, ce qui explique la forte présence de Viu outre-Rhin. A titre de comparaison, le marche suisse est estimé à 1 milliard.

L'extension à l'international ne constitue qu'une facette du développement du lunetier zurichois. Viu propose depuis une année une collection de montures sur mesure en nylon, produites par frittage laser grâce aux imprimantes 3D.

"Vous allez en magasin, vous choisissez le style. Après, on définit la largeur, la longueur des branches et la couleur. Vous pouvez même écrire votre nom à l'intérieur", explique M. Wagner. L'impression, réalisée avec des machines volumineuses et coûteuses, a été centralisée. Cette nouvelle offre couvre déjà 10% des ventes de lunettes de vue.

La levée de fonds contribuera à automatiser davantage cette méthode et à exploiter les nouvelles technologies.

Viu ne communique pas ses résultats. La marque projette de vendre 100'000 paires de lunettes de vue et de soleil en 2018. Le groupe a doublé annuellement sa croissance depuis sa création.(awp)






 
 

AGEFI



...