Coronavirus: Sanofi renforce ses collaborations pour un vaccin

vendredi, 27.03.2020

Le laboratoire Sanofi a annoncé vendredi un renforcement de sa collaboration avec Translate Bio dans le but de mettre au point un vaccin contre le Covid-19.

"Nous sommes déterminés à explorer différents moyens pour faire face à la crise de santé publique causée par la pandémie, que ce soit en expérimentant des traitements ou en développant deux vaccins faisant appel à des technologies différentes", a déclaré David Loew, Responsable Monde, Vaccins de Sanofi.

Le laboratoire français Sanofi a annoncé vendredi un renforcement de sa collaboration avec Translate Bio, une biotech cotée au Nasdaq qui développe des médicaments à base d'ARN messager, dans le but de mettre au point un vaccin contre le Covid-19.

>>> Lire notre dossier sur le Coronavirus

L'ARN messager (ARNm) transporte le code génétique de l'ADN aux cellules.
"Notre collaboration prendra appui sur la plateforme ARNm innovante de Translate Bio et sur le savoir-faire de Sanofi en matière de vaccins, ainsi que sur les recherches en cours sur le Covid-19 en vue de faire rapidement entrer un candidat-vaccin à ARNm en phase clinique", a expliqué le directeur général de Translate Bio, Ronald Renaud, dans le communiqué.

En 2018, les deux entités ont signé un accord de licence exclusif afin de développer des vaccins à ARN messager pour lutter contre un maximum de cinq agents pathogènes à l'origine de maladies infectieuses. Dans le cadre de la collaboration en cours, les deux équipes ont obtenu "des données précliniques encourageantes sur un large éventail de cibles infectieuses", poursuit M. Renaud. Il s'agit de la deuxième collaboration que noue Sanofi en vue de développer un candidat-vaccin contre le virus responsable du Covid-19, après celle annoncée en février avec la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA).

"Nous sommes déterminés à explorer différents moyens pour faire face à la crise de santé publique causée par la pandémie, que ce soit en expérimentant des traitements ou en développant deux vaccins faisant appel à des technologies différentes", a ajouté
David Loew, Responsable Monde, Vaccins de Sanofi. "Plus nous étudierons d'approches, meilleures seront nos chances de réaliser cet objectif."

"Le fait de disposer de capacités suffisantes sera déterminant pour satisfaire à la demande de vaccins à laquelle nous devrons probablement faire face et sur la base de l'expérience que nous avons eue à ce jour dans le cadre de cette collaboration (avec Translate Bio, ndlr), nous pensons que sa plateforme ARNm pourra nous aider à y parvenir", a-t-il conclu.

Le principal programme de Translate Bio, qui construit actuellement des locaux pour porter de 100 grammes à deux fois 250 grammes par mois la capacité de ses lots de production, porte sur le développement d'un médicament pour le traitement de la mucoviscidose
qui fait actuellement l'objet d'un essai de phase I/II.(awp)






 
 

AGEFI



...