Roche: résultats positifs pour son traitement contre le cancer du poumon

mercredi, 06.09.2017

Le laboratoire Roche a présenté des résultats positifs pour l'étude de phase III ALUR, consacrée à son médicament Alecensa (cancer du poumon).

Alecensa (alectinib) est destiné au traitement de première ligne de personnes souffrant d'un cancer des poumons avancé. (Keystone)

L'utilisation du traitement Alecensa, contre le cancer du poumon, a permis de réduire de 85% le risque de dégradation de la maladie ou de décès par rapport aux patients soignés avec la chimiothérapie et crizotinib, a indiqué le groupe pharmaceutique bâlois mercredi.

Plus concrètement, les auteurs de l'étude ont constaté que la progression-free survival (PFS) médiane, c'est-à-dire la survie moyenne sans progression de la maladie, s'est inscrite à 9,6 mois chez les patients traités avec Alecensa, contre 1,4 mois chez ceux sous chimiothérapie. Un comité indépendant de revue a de son côté établi un PFS médian de 7,1 mois avec Alecensa et 1,6 mois pour la chimiothérapie.

Alecensa (alectinib) est destiné au traitement de première ligne de personnes souffrant d'un cancer des poumons avancé non à petites cellules (NSCLC) positif à la kinase du lymphome anaplasique (ALK+), selon le communiqué.

"Les résultats positifs de l'étude ALUR sur plusieurs points d'évaluation donnent de nouvelles preuves de l'efficacité d'Alecensa dans cette utilisation," a indiqué Sandra Horning, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development chez Roche, citée dans le communiqué.

Roche a obtenu auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA) un statut d'examen prioritaire pour le médicament Alecensa. Le régulateur américain prendra une décision sur l'homologation du traitement d'ici fin novembre, a indiqué le groupe début août.
Les résultats détaillés de l'étude ALUR seront présentés le 11 septembre dans le cadre de l'European Society for Medical Oncology.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...