Entrée remarquée d'Obseva ce vendredi 13 à la Bourse suisse

vendredi, 13.07.2018

Le laboratoire genevois Obseva, spécialiste des traitements contre l'infertilité, a fait une entrée réussie à la Bourse suisse, vendredi. L'action a immédiatement pris de la hauteur par rapport à son prix d'émission, dans un volume d'échanges plutôt élevé.

Au total, 45,4 millions de titres d'une valeur nominale de 0,08 franc seront cotés.

Le prix d'émission a été fixé à 15 francs par action. Une demi-heure après l'ouverture, à 09h30, le titre s'échangeait à 16,75 francs, avec un volume de 15'150 titres. Le tout dans un marché SPI en hausse de 0,39%.

Observa a relevé dans un communiqué que des millions de femmes dans le monde sont potentiellement concernées par ses traitements en développement.

La société, déjà cotée au Nasdaq, cherche à se rapprocher des investisseurs suisses afin de poursuivre le développement de ses produits-candidats. La commercialisation du premier médicament est attendue en Europe pour fin 2020.

Au terme de l'opération à la Bourse suisse, la biotech de Plan-les-Ouates présentera une capitalisation de marché supérieure à 650 millions de francs.

Au total, 45,4 millions de titres d'une valeur nominale de 0,08 franc ont été cotés à l'ouverture, auxquels s'ajoutent 20,3 millions d'actions enregistrées et issues du capital conditionnel, cotées formellement. Le flottant avoisine les 45,8%.

Obseva est dans le grand bain de la Bourse depuis janvier 2017, date de sa cotation au Nasdaq, à New York. Pour le directeur général Ernest Loumaye, la ligne de négoce à Zurich donnera accès à un "marché très spécialisé qui connaît bien la santé et la pharmaceutique".

La stabilisation du cours est également un des objectifs recherchés. La cotation à SIX doit augmenter la visibilité en Europe et renforcer la liquidité du titre.

Le patron de l'entreprise détient environ 7,5% du capital-actions. Les fonds d'investissement américains Sofinnova Ventures (10,5%), NEA (10,1%) et Sofinnova Partners (8,3%) sont les actionnaires les plus importants.

Le portefeuille produits contient trois candidats destinés à lutter contre l'infertilité. Parmi eux, le Nolasiban devrait être commercialisé le plus rapidement, vers fin 2020.(awp)






 
 

AGEFI



...