Prix Montagne 2018: six projets nominés pour booster l'entrepreneuriat

mercredi, 18.07.2018

Le Jury du Prix Montagne a nominé 6 projets d'entrepreneuriat qui contribuent à la création de valeur et de postes de travail dans les régions de montagne. Les lauréats seront dévoilés le 5 septembre.

Le prix montagne récompense des entreprises qui contribuent à la création de valeur et de postes de travail dans les régions de montagne.(pixabay)

Le jury du Prix Montagne, sous la direction de Bernhard Russi, a nominé six projets issus des régions de montagne pour cette récompense dotée de 40’000 francs. Cette année, avec 49 projets remis, le nombre de participants a été supérieur à la moyenne.

Le Prix Montagne a été lancé en 2011 par le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) et l’Aide Suisse aux Montagnards. Il récompense des entreprises qui contribuent de manière exemplaire à la création de valeur et de postes de travail dans les régions de montagne.

Pour la deuxième fois, le groupe suisse d’assurances La Mobilière offre le Prix Montagne du public doté de 20’000 francs. L’évaluation des projets se déroulera jusqu’au 23 août 2018. Les noms des lauréats seront dévoilés lors d’une cérémonie de remise des prix qui aura lieu à Berne le 5 septembre.

Les projets nominés pourraient difficilement être plus diversifiés. La gamme s’étend d’un système de construction modulaire en bois à un cirque, en passant par une association d’hôteliers. Parmi les favoris, on trouve également une entreprise de technologie orthopédique, une confiserie et une fromagerie qui vend non seulement ses propres fromages, mais aussi un large éventail de spécialités régionales.

Pour Bernhard Russi, directeur du jury du Prix montagne, «les six projets nominés montrent de manière impressionnante comment les habitants des montagnes arrivent à transformer des désavantages présumés en atouts, en utilisant intelligemment les valeurs de leur région d’origine.»

Les nominés 2018

·«Die Lötschentaler», Blatten/VS

Les hôteliers de Blatten doivent faire preuve de beaucoup d’imagination pour attirer les vacanciers dans cette vallée isolée. Leur meilleure idée a probablement été d’unir leurs forces en formant les «Lötschentaler» (les habitants du Lötschental) afin de relever ensemble les défis auxquels ils sont confrontés. 

·La Conditoria, Sedrun/GR

Reto Schmid a réalisé un coup de génie en créant «certainement la plus petite tourte aux noix des Grisons du monde». Il est difficile de croire que les 5 millions de tourtes convoyées chaque année par le tapis roulant sont encore produites dans la petite boulangerie du village de Sedrun.
 

·La Fromathèque, Martigny-Combe/VS

La Fromathèque de Martigny est non-seulement une fromagerie et une boutique de spécialités, mais également un bistrot et un lieu de rencontre pour les amateurs de fromage et de vin. Le concept remporte un tel succès que les exploitants souhaitent poursuivre le développement de leurs produits sur un autre site. 

·QUADRIN, Savognin/GR

En rhéto-romanche, Quadrin veut dire «petit cube simple». Pour l’entreprise de construction en bois Uffer AG, Quadrin signifie beaucoup plus que cela. C’est le nom d’un système de construction modulaire développé par l’entreprise qui lui permet de répondre avec flexibilité aux attentes de ses clients et de défier les longs hivers en montagne. 

·Sportho GmbH, Bellwald/VS

Dans le village de montagne valaisan de Bellwald, Thomas Ruepp et sa société Sportho ont développé le «Thomy-Walker», un dispositif permettant aux patients handicapés moteur cérébral de pouvoir marcher.  

·Cirque Mugg, Betschwanden/GL

A l’âge de 49 ans, Urs Muggli a décidé de faire «quelque chose de bien». Il est devenu clown à plein temps et a fondé le Cirque Mugg avec ses fils. Leur spectacle attire aujourd’hui de nombreuses familles dans la région de Glaris. Reto Schmid a réalisé un coup de génie en créant «certainement la plus petite tourte aux noix des Grisons du monde». Il est difficile de croire que les 5 millions de tourtes convoyées chaque année par le tapis roulant sont encore produites dans la petite boulangerie du village de Sedrun. 






 
 

AGEFI




...