Baisse des primes encaissées par Swiss Life qui reprend ses actions en mains

mercredi, 04.11.2020

Le groupe zurichois d’assurance Swiss Life essuie un recul de ses primes. Il annonce la reprise de son programme de rachat d'actions, stoppé en mars.

Temporairement suspendu en mars, Swiss Life reprendra le 4 janvier le programme de rachat d'actions d'un volume total de 400 millions dont 371 millions n'ont pas encore été dépensés. (Keystone)

Swiss Life a enregistré sur les neuf premiers mois de l'année une baisse des primes encaissées, mais les revenus issus des frais et commissions ont progressé. Dans un communiqué, l'assureur-vie a aussi annoncé mercredi la reprise de son programme de rachat d'actions en janvier, une initiative saluée par les marchés.

Durant la période sous revue, le volume des primes s'est inscrit à 15,4 milliards de francs, soit une baisse de 15% sur un an et de 13% hors effets de change. Le groupe attribue ce tassement à l'envol des recettes généré en 2019 par le retrait du concurrent Axa des activités d'assurance complète en Suisse. Ajustées de cet effet, les primes sont restées stables en Suisse.

Les revenus générés par les frais et commissions se sont étoffés de 6% à 1,4 milliard de francs, soit une amélioration de 10% hors effets de change. Le volume d'affaires correspond au consensus des analystes. Ceux-ci anticipaient un montant de 15,4 milliards de francs.

Sur son principal marché suisse, les primes ont chuté de 22% à 9,1 milliards, en raison d'une base de comparaison élevée soutenue par le retrait d'Axa, tandis que les revenus tirés des frais et commissions se sont étoffés de 8% à 215 millions. Les primes ont pris des chemins divergeant dans les autres marchés clés: la France (+4%) a soutenu les résultats tandis que l'International (-22%) a freiné.

Au niveau de la division Asset managers, l'afflux de nouveaux capitaux a reculé à 3,8 milliards contre 6,5 milliards de francs en comparaison annuelle. Les actifs sous gestion s'élevaient ainsi au 30 septembre à 86,7 milliards après 83 milliards à fin 2019. A fin septembre, le ratio SST de solvabilité était d'environ 190%, ce qui représente l'extrémité supérieure de l'objectif de 140 à 190%.

Relance du rachat d'actions

Temporairement suspendu en mars, Swiss Life reprendra le 4 janvier le programme de rachat d'actions d'un volume total de 400 millions dont 371 millions n'ont pas encore été dépensés.L'assureur a également indiqué être sur la bonne voie avec son programme d'entreprise "Swiss Life 2021" et confirme ses objectifs financiers.

Le portefeuille immobilier de Swiss Life demeure solide malgré la pandémie de coronavirus, grâce notamment à une bonne diversification. Par ailleurs, le taux de vacance reste faible à 3,9%, a indiqué mercredi le directeur financier Matthias Aellig, lors d'une conférence pour des analystes.

Au registre des nominations, le groupe zurichois a promu l'actuel directeur de la division clients et transformation digitale de sa filiale française, Tanguy Polet, au poste de directeur général pour la France. Il rejoindra également la direction de Swiss Life à partir du 1er mars 2021.Les chiffres publiés sont conformes aux attentes des analystes. Ces derniers saluent par ailleurs la progression des recettes issues des frais et commissions ainsi que le niveau élevé du ratio SST de solvabilité.

La reprise du programme de rachat d'actions planifiée pour janvier est pour sa part jugée comme un "solide message positif" par l'analyste de Vontobel, qui rappelle également que Swiss Life sera l'unique assureur helvétique à mener une tel initiative. (AWP)






 
 

AGEFI



...