Leclanché: une perte qui se creuse malgré des ventes en hausse

mardi, 29.09.2020

Le groupe yverdonnois Leclanché a creusé sa perte nette au premier semestre malgré des ventes en forte progression sur un an.

Le fabricant de solutions de stockage énergétique a enregistré une perte nette de 37,4 millions de francs, aggravée de 11,1% par rapport à la même période de l'année dernière.(Keystone)

Leclanché, qui a creusé sa perte nette, compte sur un carnet de commandes fourni sur la période 2020-2022 pour traverser la crise pandémique.

Le fabricant de solutions de stockage énergétique a enregistré une perte nette de 37,4 millions de francs, aggravée de 11,1% par rapport à la même période de l'année dernière.
Sa perte d'exploitation, elle, a légèrement diminué sur un an de 3,4% à 30,3 millions de francs, d'après un communiqué publié mardi.

A l'inverse, les ventes du groupe ont augmenté de 52,1% à 10,7 millions.

Leclanché explique cette progression par la croissance de son unité "e-Transport" au sein de laquelle il équipe les navires du norvégien Kongsberg Maritime. Cette unité concentre à elle seule un chiffre d'affaires de 6,6 millions.

En ce qui concerne le creusement de sa perte nette, l'industriel romand l'attribue aux 7 millions de francs de frais financiers, principalement des "commissions de placement et de conversion", ainsi qu'aux 3 millions d'intérêts, ce qui "reflète le niveau élevé d'endettement de Leclanché", selon le communiqué.

Le groupe déclare "demeurer positif" pour la suite de son exercice et indique un carnet de commandes de 90 millions de francs pour la période 2020-22.(AWP)






 
 

AGEFI



...