Meyer Burger retrouve les bénéfices au 1er semestre

jeudi, 16.08.2018

Le groupe thounois Meyer Burger renoue avec les bénéfices au premier semestre, mais révise ses objectifs.

Le groupe réduit donc ses objectifs en terme de chiffre d'affaires pour 2018. (keystone)

Le fournisseur de l'industrie photovoltaïque Meyer Burger a dégagé un bénéfice net de 8,3 millions de francs au premier semestre. Comme annoncé il y a un mois, il renoue ainsi avec les bénéfices, un an après une perte de 17 millions.

Au niveau des recettes, le groupe thounois a annoncé jeudi un chiffre d'affaires de 232,3 millions, en progression de 9%. Le résultat opérationnel brut (Ebitda) a quant à lui été plus que quadruplé à 29,2 millions, pour une marge opérationnelle de 12,6%.

"Diverses mesures de réductions de coûts et l'arrêt d'activités non profitables ont conduit à ce résultat net positif", s'est félicité le groupe dans un communiqué. Meyer Burger avait notamment annoncé en novembre dernier la fermeture de son site de production de Thoune et la délocalisation en Chine des activités concernées.

Les entrées de commandes ont chuté environ de moitié à 138 millions de francs, comme annoncé en juillet. Le groupe réduit donc ses objectifs en terme de chiffre d'affaires pour 2018 à 400-440 millions de francs. Auparavant, il était question de 450-500 millions de francs. L'objectif en matière de marge brute Ebitda reste fixé à 10%.

Au-delà, le groupe se veut plutôt optimiste.

"Les perspectives de croissance à long terme pour l'industrie photovoltaïque restent intactes et devraient permettre une nouvelle extension des capacités des installations finales. Mais à court terme, les investissements de nos clients sont freinés par la décision des autorités chinoises de réduire leurs subventions pour le photovoltaïque et par le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis." (awp)






 
 

AGEFI



...