Tornos doit encore mieux lisser ses revenus pour résister aux chocs

lundi, 09.03.2020

Le groupe prévôtois encaisse une forte baisse de commandes en provenance de l’industrie automobile. La diversification concerne tant les activités que les secteurs.

Christian Affolter

Michael Hauser. Le CEO de Tornos veut développer les secteurs autres que l'automobile.

L’exercice 2019 a apporté une désillusion certaine pour Tornos. Le groupe a réalisé des progrès importants pour améliorer sa capacité de résistance. Mais tant le résultat que les entrées de commandes montrent qu’ils ne sont pas encore suffisants. Tornos est toujours très dépendant des volumes...






 
 

AGEFI



...