Le Groupe Mutuel change de structure pour gagner en transparence

lundi, 05.03.2018

Le Groupe Mutuel se transforme dans le but de gagner en transparence. L'assureur maladie valaisan devient une société anonyme.

"Nous sommes une association d'assurances depuis vingt-cinq ans. En matière d'image, ce type de structure complexe à expliquer n'est pas très bon et ce n'est plus un avantage commercial vu l'évolution et la concentration du marché", explique lundi dans le quotidien Le Temps la présidente de l'entreprise, Karin Perraudin.

Concrètement, la société anonyme sera placée sous la responsabilité d'une holding qui chapeautera l'ensemble du groupe. Cette structure pyramidale disposera d'une fondation propriétaire, c'est-à-dire une entité sans but lucratif. En plus de simplifier l'organisation, ce changement favorise surtout la transparence, selon la Valaisanne. "Cela ne manquera pas d'améliorer notre image", poursuit-elle.

La firme a été récemment critiquée, dans la presse alémanique, sur ses méthodes de vente. Dans ce domaine, elle travaille avec des courtiers et des agents indépendants. Mais elle a aussi développé son propre réseau d'agents, qui représente 60 collaborateurs. "Nous réfléchissons à l'expansion de ce service et au développement d'autres canaux, comme un modèle numérique de vente directe", poursuit Karin Perraudin.

Essentiellement actif dans l'assurance-maladie de base, le Groupe Mutuel souhaite croître à l'avenir dans d'autres domaines de l'assurance et investir dans l'innovation par la prise de participation dans de nouveaux modèles d'affaires par le biais de start-up, par exemple.

En matière de politique de la santé, Karin Perraudin en appelle à plus de transparence de la part des médecins et des hôpitaux. "Nous avons été les premiers de notre branche à publier les rémunérations dont la mienne (soit un salaire de 200'000 francs par an). Et les comptes financiers de toutes nos sociétés sont publics sur notre site internet", ajoute la Valaisanne.(awp)






 
 

AGEFI




...