Interroll boucle 2018 en fanfare et régale ses actionnaires

vendredi, 22.03.2019

Le groupe Interroll a confirmé vendredi les résultats record qu'avaient laissé augurer les chiffres préliminaires publiés fin janvier.

Le chiffre d'affaires a franchi la barre du demi-milliard de francs.(Keystone)

A tous les niveaux, le constructeur de systèmes de convoyage tessinois a dépassé les attentes les plus optimistes du marché et envisage son avenir sous les meilleurs auspices.

A la faveur d'un chiffre d'affaires qui a franchi la barre du demi-milliard de francs (559,9 millions, +22,9%), l'entreprise a vu son excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'envoler de 40,6% à 93,2 millions, et ce malgré une inflation des dépenses en recherche et développement (R&D), selon un communiqué.

Le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) a bondi de près de moitié (+46,4%) à 69,4 millions, et la marge afférente de 1,9 point à 12,4%. Au final, le résultat net a gonflé quasiment d'un tiers à 51,8 millions. Fort de cette performance, le groupe de Sant'Antonino proposera à ses actionnaires un dividende relevé d'un tiers, à 22,00 francs par nominative, au titre de l'exercice écoulé.

La copie rendue par Interroll dépasse les projections les plus optimistes des experts sondés par AWP. Ceux-ci s'attendaient au mieux à 89,0 millions pour l'Ebitda, 51,7 millions pour le résultat net et 21,00 francs pour le dividende.

Evoquant des entrées de commandes record frôlant les 600 millions de francs, la direction envisage l'avenir "de manière positive et résolue" sans toutefois s'avancer sur le terrain des prévisions chiffrées. L'entreprise mis sur l'extension des capacités de production, avec sous peu l'inauguration d'une nouvelle usine en Thaïlande, alors qu'en Allemagne des investissements supplémentaires de 40 millions d'euros sont prévus.(awp)






 
 

AGEFI



...