Metall Zug s’attend à ne pas pouvoir rattraper le recul par rapport à l'an dernier

vendredi, 07.06.2019

Le groupe industriel table sur un résultat d'exploitation nul au 1er semestre

Dr. Jürg Werner, CEO de Metall Zug AG depuis 2012 (Keystone)

La compagnie internationale Metall Zug a indiqué ce matin s'attendre au premier semestre à un résultat d'exploitation (Ebit) nul en raison de charges exceptionnelles importantes. La direction de la société zougoise se montre également peu optimiste pour l'ensemble de l'année.

Des coûts et des pertes d'exploitation liés à l'introduction du système informatique SAP chez V-Zug et des provisions financières pour l'assainissement du sol du site de Zoug vont peser cette année à hauteur de 14 millions de francs sur le résultat d'exploitation (Ebit).

Au premier semestre, le groupe table sur un Ebit d'environ 0 million de francs, après 36,4 millions un an plus tôt. L'entreprise n'est guère plus optimiste pour l'ensemble de l'exercice, disant dans un communiqué «ne plus pouvoir rattraper le recul par rapport à l'année dernière».

Mi-mars, la direction de Metall Zug s'était déjà déclarée prudente, renonçant à communiquer des objectifs pour 2019 face à une année difficile en vue.

Même si l'avertissement sur résultats est la conséquence d'une charge exceptionnelle, les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB) ont estimé que l'annonce était «négative» et qu'ils allaient revoir leurs estimations pour le titre.

Leurs homologues de Vontobel n'ont pas attendu et abaissé l'objectif de cours à 2300 francs, contre 3000 francs précédemment. La banque de gestion zurichoise a sabré ses prévisions de bénéfice par action (BPA) de 39,3% pour l'exercice en cours et de 12,9% pour le suivant.

A la Bourse suisse, les investisseurs sanctionnaient lourdement le titre. Sur le coup de 09h55, la nominative Metall Zug chutait de 8,4% à 2190 francs, à contre-courant du marché (SPI) en hausse de 0,54%.(AWP)






 
 

AGEFI



...