Oerlikon rachète l'allemand Citim

mercredi, 30.11.2016

Le groupe industriel Oerlikon rachète l'allemand Citim. Avec cette acquisition, l'entreprise schwytzoise renforce sa position dans le secteur des revêtements de surface et des matériaux de fabrication additive.

Les deux parties ont convenu de ne pas divulguer les détails financiers de la transaction.

Le groupe industriel Oerlikon rachète l'allemand Citim. Avec cette acquisition, l'entreprise schwytzoise renforce sa position dans le secteur des revêtements de surface et des matériaux de fabrication additive, indique-t-elle mercredi dans un communiqué. La firme allemande, qui emploie quelque 120 collaborateurs, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 12 millions de francs. Les deux parties ont convenu de ne pas divulguer les détails financiers de la transaction.

Présent aux quatre coins du globe et disposant de sites de production en Europe et aux Etats-Unis, Citim est spécialisé dans la fabrication de pièces métalliques de fabrication additive pour petites séries et prototypes fonctionnels. Ses clients sont essentiellement des entreprises de haute technologie actives dans les industries aéronautique, automobile et énergétique, précise le communiqué.

La fabrication additive multiplie les possibilités de design et permet de réduire les coûts de petites séries et de finitions spéciales, la fabrication des pièces étant réalisées par couches successives, tout en optimisant l'utilisation de matériaux onéreux et en réduisant les déchets.

"L'acquisition de Citim est une étape importante vers notre objectif de développer l'industrialisation de la fabrication additive", a déclaré Roland Fischer, directeur général (CEO) d'Oerlikon, cité dans le communiqué. Le groupe va continuer d'investir dans ce domaine, afin d'étoffer de manière ciblée son offre de technologie et de services. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...