Meier Tobler annonce un repli inattendu des ventes au premier semestre

mardi, 10.07.2018

Le groupe fusionné Meier Tobler table sur un "repli fort et inattendu" du chiffre d'affaires au premier semestre. Aucun dividende ne sera versé à l'issue des deux prochains exercices, a indiqué l'équipementier de la construction mardi.

L'environnement de marché est qualifié de "difficile", en particulier dans la génération de chaleur.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires a reculé de 4% par rapport à la valeur pro forma de l'année précédente. Pour l'ensemble de l'exercice, Meier Tobler s'attend à un repli un peu moins élevé. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) devrait être supérieur à 30 millions de francs.

Les flux de trésorerie en 2018 ne suffiront ni à garantir un dividende constant, ni à réduire les capitaux extérieurs, raison pour laquelle le groupe renonce à tout versement pour 2018 et 2019. Cette mesure permettra de réduire la part de financement extérieur en lien avec la fusion à un niveau tenable.

Dès 2020, le groupe sera en mesure de reverser des dividendes, espère-t-il. Toutefois, il ne peut pas encore dire quand le niveau de versement de 2 francs par action pourra à nouveau être atteint.

L'environnement de marché est qualifié de "difficile", en particulier dans la génération de chaleur, où la pression concurrentielle est "très élevée", précise le communiqué. Il est difficile de prévoir quand la situation s'améliorera.

En outre, l'intégration a freiné plus que prévu la marche des affaires et la performance. Les synergies escomptées au niveau des ventes sont en voie de réalisation, toutefois, le repli du chiffre d'affaires a gommé leurs effets positifs.

Les résultats semestriels détaillés seront publiés le 24 août.(awp)






 
 

AGEFI



...