Aevis prêt à discuter avec Hirslanden sur la clinique privée Belair

mercredi, 05.06.2019

Le groupe fribourgeois Aevis Victoria, par l'intermédiaire de sa filiale Swiss Medical Network, serait disposée à discuter avec son homologue Hirslanden sur la clinique privée schaffhousoise Belair, menacée de fermeture.

Quelque 120 emplois sont menacés à Schaffhouse en raison de la fermeture probable de la petite clinique privée Belair, membre du groupe Hirslanden.

"Swiss Medical Network serait disposée à des discussions (avec Hirslanden) en vue de trouver des alternatives", a indiqué mercredi un porte-parole, sans plus de précision.

L'objectif du groupe de cliniques privées et d'hôtels de luxe est de bâtir un réseau de 20 à 25 cliniques dans la majorité des cantons. Aevis Victoria dispose actuellement de 18 établissements de soins dans 12 cantons.

Quelque 120 emplois sont menacés à Schaffhouse en raison de la fermeture probable de la petite clinique privée Belair, membre du groupe Hirslanden. Une procédure de consultation est engagée afin que les collaborateurs puissent proposer des solutions alternatives. La procédure de consultation se déroule jusqu'au 21 juin. Un plan social est en cours
d'élaboration.

En cas de fermeture, les collaborateurs se verront proposer un emploi dans une autre clinique du groupe Hirslanden. Des licenciements paraissent toutefois inévitables, a écrit la direction. Premier groupe de cliniques privées en Suisse, Hirslanden compte 18 établissements dans 11 cantons, 2303 médecins accrédités ainsi que 10'442 collaborateurs dont 510 médecins employés.(awp)






 
 

AGEFI



...